Partagez
Aller en bas

 Liëen || Même une fois coupée, la tête du loup peut encore mordre.

avatar
AIAD - Ancien Insaisissable et Abordable de la DAT
Suüøniemison T. Liëen
Messages : 131
Date d'inscription : 23/09/2018
Age : 52
Localisation : Dans le monde.

Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 28 Sep - 23:22
Suüøniemison {Tysha Ayu} Liëen

• Onde ?



• Quel est le climat qui t'a entouré pendant ta croissance [0-19 ans, pour baliser] ?
Euh... entre le climat froid tempéré, parfois montagneux, de son Islande natale ( globalement ) et de son doux Helsinki ( vacances de noël et de février ), le climat mi-montagneux mi-tropical de son magnifique Pérou ( Pâques et Toussaint ) et le climat tropical de son Indonésie bien-aimée ( grandes vacances )... démerdes-toi. 8D

• Quelle était la météo lors de ta naissance ?
Le calme après la tempête de neige. Il neigeait toujours, hein, mais plus de tempête à sa naissance.

• Quel est ta température corporelle moyenne ?
39,4°C. De température moyenne, oui oui. Ah bah c’est le froid islandais, ça forge...

• De quelle couleur est ton aura ?
Bleu nuit parfait.

• Quel a été ton premier mot prononcé ?
Son premier mot a été « salju » ( neige en indonésien ), qu'il a prononcé [sayou].


Mental
• Spontané × Compréhensif × Sensible × Tenace × Loyal × À l’écoute × Sang-froid × Humble × Sincère × Serein  VS   Perfectionniste × Hautain × Candide × Détaché × Paresseux × Sournois × Irascible × Expéditif × Territorial × Méfiant.

• Liëen est spontané, ce qui le rend profondément vivant et humain. Ça montre aussi à quel point il est émotif et… mine de rien, il est très expressif. Ah si si, je vous jure… Il faut juste apprendre à lire dans ses gestes et dans ses sourires. Et que vous le connaissiez assez pour que son visage se colore d’expressions en tous genres et non d’une simple sérénité impénétrable et absolue. Compréhensif, profondément empathique à la clef ( bien qu’il a appris à se blinder contre ça sinon il serait encore en train de chercher l’auberge ), il essaiera toujours de vous comprendre, d’aller dans votre sens. Ça ne veut pas dire qu’il adhère à tout, attention. Et comme si ça ne suffit pas, Liëen est également sensible ; autant dire qu’il est hypersensible à son stade. … encore faut-il qu’il vous permette de l’atteindre, ce qui est sacrément pas gagné d’avance. D’ailleurs, rien à voir, mais il s'arrête souvent pour taper la discut' avec des animaux errants ou des mendiants, SDF, et autres personnes qui ont élu le dehors comme domicile. Tenace de nature, soyez assurés que Liëen tient ; et attention, il tient même très bien. Il n’est pas borné pour autant, il sait lâcher quand il faut lâcher, mais il reste tenace, très pugnace et d’une grande détermination. Et faites gaffe, une fois qu’il s’est fixé un but, vous avez intérêt à ne pas vous mettre en travers de sa route. Quoi, vous avez une côte cassée ? Dommage collatéral. Un de vos proches est mort ? Dommage collatéral, je vous dis. À côté de ça, Liëen est loyal. Doté d’un immense sens de l’honneur, son sens de l’honneur, il ne se dévoue que très rarement à quelqu’un ou quelque chose ou à une cause et ce n’est pas pour rien. Une fois qu’il se dévoue… c’est constant, sans failles. Et infini. Et même si c’est discutable pour certains, Liëen est également d’une fidélité à toute épreuve. D’ailleurs, il a un grand sens des responsabilités même si beaucoup en doutent ; certes, c’est son sens des responsabilités… mais venant de lui c’est énorme. Bon, pour ce qui est de la vertu vous l’oubliez… mais bref.

Même si on ne dirait pas la plupart du temps, il est à l’écoute ; il écoute toujours quand on lui parle, quand on communique avec lui. Pas à moitié, non, il est très attentif et il vous écoute sans laisser passer le moindre petit mot. Hein, il vous donne l’impression de pas écouter ? Ah, peut-être parce qu’il s’en fout. Oui oui, ce sale vioque vous écoute attentivement tout en s’en foutant. Quoi c’est paradoxal ? Sale homo soit disant sapiens, oui… Bien qu’il ne soit pas d’un naturel calme – nope nope –, Liëen ne perd jamais son sang-froid. Plus il est sous pression, sous l’impact d’une émotion ou dans l’urgence ou que sais-je encore, plus il saura garder son calme. Humble, il connaît ses forces et ses faiblesses. Il est d’ailleurs honnête sur ce plan-là ; demandez-lui, il vous répondra toujours avec justesse pour peu que votre question soit précise. Ne tombez pas dans le piège : il n’est nullement question de modestie ici – bien qu’il peut l’être, parfois. Sincère,  s'il s'exprime sur ses ressentis, ses émotions, ses sentiments, même difficilement, vous pouvez être sûr qu'il ne ment pas. C’est une de ses qualités naturelles, en plus… Cela dit, faites attention ; il a beau être sincère, l'honnêteté c'est pas trop son karma. Et il ne dévoile pas sa sincérité à n'importe qui, faut pas déconner non plus... Pour finir avec ses qualités, et c’est une des premières que vous verrez, Liëen est quelqu’un de serein. Très serein. Maître de lui-même, apaisé, en parfait accord avec son âme et son être, Liëen dégage une telle sérénité que sa présence est parfois écrasante. Il dégage une telle assurance que, d’écrasante, sa sérénité peut devenir étouffante, meurtrière.

• Place aux défauts ! Parce qu’il en a, le sale vioque. Liëen est perfectionniste. Il ne laisse pas un seul détail, le plus infime qui soit, lui filer entre les doigts. Jamais. Vous vous imaginez s’il le faisait et qu’il diagnostiquait à quelqu’un une inflammation pulmonaire alors qu’il a une bronchite ? Ça ne passerait sévèrement pas. Suivant. Liëen est hautain. ALORS. Là, faut que j’explique. Il ne l’est que dans certaines situations ; ce n’est pas du tout un de ses traits de caractère de base. Mais  si vous faites exprès – ou pas, d’ailleurs – de le bousculer dans la rue sans vous excuser et en murmurant un ‘connard...’ en vous éloignant, vous comprendrez alors pourquoi je dis que certaines situations peuvent le rendre hautain. Et le défaut que vous n’avez pas vu venir… Liëen est candide. Et ouais… Alors non, non il n’est pas ingénu, naïf, encore moins crédule ; c’est juste qu’il pose parfois des questions dont la réponse est si évidente – pour vous – et d’une manière si innocente, si candide que-… hein ? Oui, il a 52 ans oui. Pourquoi ? Oh d’ailleurs, vous risquez de le trouver insouciant, aussi ; selon lui, c'est juste que vous avez pas les mêmes centres d'intérêt et de préoccupations ( ce qui, entre nous, est totalement vrai ). Il est aussi détaché de toutes les choses matérielles et autres préoccupations ‘humaines’ qu’il nomme « vaines et stupides ». Il est même détaché avec les personnes qu’il connaît le mieux ; loin des yeux, près du coeur. Et ceux qui ne peuvent pas supporter son détachement, son côté solitaire parfaitement assumé… bah… adieu. Il s’en fout, une « amitié perdue » est juste une amitié qui n’a jamais existé, pour lui. Continuons sur la liste des défauts ; Liëen est un un gros paresseux. Qu’est-ce qui vous étonne ? S’allonger, dormir, ne rien faire… ce sont ses gros dadas. Surtout ne rien faire, à la réflexion. Et si quelqu’un lui gratte doucement la tête ou lui caresse sa douce et soyeuse chevelure… alors là vous l’avez perdu pour la journée. D’ailleurs, son énorme paresse l’amène à avoir des périodes de larvage intensives où il va se contenter de se balader sur youtube et, parfois, faire quelque chose de plus constructif que ce qu’il avait prévu de base. Soyez paresseux, les gens, la paresse sauve des vies.

Aller, défaut suivant ! … Sournois. Liëen est un sournois qui peut se révéler particulièrement retors s’il vous a pris en grippe. Hm ? Vous avez préparé trois coups à l’avance ? … seulement trois… Petits joueurs. Petit conseil, honey : quand Liëen est dans l’équation, surveilles constamment tes arrières. Deviens parano, en fait, ce sera plus simple. Suivant. Liëen est... irascible. Il s’agace vite, s’irrite vite, s’énerve vite, très très vite plus exactement. Cela dit… il n’explosera pas. Pas qu’il en faille beaucoup pour qu’il explose, c’est juste qu’il peut accumuler longtemps. Très longtemps… Et quand ça sort, généralement, il explose et fait ses crises de nerfs seul. Et s’il peut retarder son point de rupture à ce point, c’est grâce à sa capacité inhumaine à se maîtriser. Mais quand ça sort… hm… bonne mort, hein. Bref. Il est aussi franc. Non qu’il manque de tact, de délicatesse, il sait très bien en faire preuve, c’est plutôt qu’il a tendance à être… expéditif. Voire même être une brute de décoffrage suivant la personne qu’il a en face. Mais toujours avec tact. … du moins il essaie. C’est pas toujours une réussite… Ah et, si Liëen n’est ni possessif, ni jaloux, il est cependant territorial. Son territoire, c’est son territoire. Tu touches à son territoire sans y avoir été invité au préalable, il te bute. Ou, à défaut de te buter parce que la paperasse de la morgue va forcément lui retomber au coin de la gueule, il t’attaque. Aller, dernier défaut, c’trop long là ! Liëen est quelqu’un de méfiant. Très méfiant. Il n’accorde pas facilement sa confiance, ne se lie pas facilement, ne permet pas à n’importe qui de l’approcher et se permet encore moins d’approcher n’importe qui. Ne le foutez pas dans la catégorie des manipulateurs ; il ne va pas non plus vous approcher pour vous utiliser. Il n’est pas comme ça. Il est sournois, oui, mais pas manipulateur. Il prend d’ailleurs un malin plaisir à les briser, ceux-là, parce qu’il les aime pas vraiment voyez-vous… Méfiant, je vous ai dit. Très méfiant.




Mon Identité

•  Homme ou Femme ?  
XY. Homme.

• Date de naissance ( âge ) ?
04:44:44, samedi 20 décembre 1965 ( 52 ans ).

• Lieu de Naissance
Islande, Höfn.

• Nationalité
Islando-finlandaise. Ses origines sont islandaises, finlandaises, jusque là pas de surprise, indonésiennes et péruviennes. Tu vas faire quoi ? 8D

• Famille
Son petit frère ( 47 ans ) est vivant et bien portant. Le reste de sa famille, parents, deux demi-soeurs ( qui auraient eu 44 et 42 ans ), grands-parents, sont morts.

• Groupe
I’m not a fool.

• Métier ?
Neurologue ( chirurgien spécialisé en neurologie, génétique, maladies auto-immunes et immunodéficiences ) & psychiatre de profession. Directeur du département de neurologie de l’Hôpital International, il est aussi chirurgien en chef. Psychiatre aussi bien qu'il exerce peu souvent en tant que tel.

• Membre de la DAT ?
Il est un peu un Ancien, donc oui.
Du CRSI, de l'AUPE ou de l'EL ?
Il fait partie de l’AUPE en plus d’avoir un siège permanent au CMA.

• T'es un Seigneur ? Un Gardien ?
Réponse de Liëen : *ricane* J’avais oublié que les humains sont cons mais là…




Yeux
Vert d’eau avec deux pointes bleu glacier près de la pupille et un petit trait ambré au bas de l’iris droit. Yeux légèrement en amandes ( les origines javanaises jouent ). Il est nyctalope, au fait. non il n’est pas une salope, tu te calmes de suite.

Cheveux
D’un blanc soyeux et magnifique, virant sur le blond platine quand ils sont mouillés et qu’ils subissent, en même temps, les reflets du soleil. Il possède une longue chevelure douce et soyeuse, même si leur aspect débraillé donne l’impression qu’il ne prend pas soin de ses cheveux ( ce qui est totalement faux ).

Peau
Blanc rosé ( ou un rose excessivement clair ) même s'il bronze très facilement ( c'est le côté péruvien/indonésien ça ). Naturellement douce, même si la crème hydratante est de sortie dès que le soleil tape ( sinon sa peau sèche facilement, c’est le côté péruvien/indonésien bis ).

Taille
1697 millimètres, soit 169,7 centimètres ( 1m697, sinon ) ( et n'oubliez pas les 7 millimètres ) ( sinon il vous bouffe direct ).

Poids
460,81 N ( 47,7528 kilogrammes ) ( de la précision que diable ).

Corpulence
Finement musclée. Il paraît mince, sinon, voire ‘maigrichon’ mais… non.

Signes particuliers
Les accessoires dans ses cheveux, sa cape blanche lorsqu’il n’est pas en costard. Le fait qu’il ait l’air plus jeune que son âge, aussi. Pour le reste, va falloir chercher parce qu’il ne se dévoile pas facilement, le sale vioque… Son style vestimentaire ?
Mon Histoire


 • A-t-il grandi dans une famille aimante ? Stricte ? Autre ?
 Liëen a grandi dans une famille douce, protectrice, chaleureuse, aimante, très exigeante sur certains points. Disons que son éducation fut à la fois douce et stricte. Sa famille est et a toujours été aimante. Ce qui ne l’a pas empêchée d’être intraitable sur certains sujets. Voyez comment Liëen est une flemmasse de première mais qu’il est un travailleur responsable à côté, ça vous indique bien un pan du tableau familial.

 • Quelles sont tes relations avec les membres de ta famille ? Bonnes, mauvaises ?
Il avait, globalement, de bonnes relations avec ses parents. Il s’entendait très bien avec sa mère, a un peu plus de mal avec son père mais leurs relations restaient bonnes. Il a une très bonne relation avec son petit frère, excellente même, s’entendait moins bien avec ses deux demi-sœurs. Ses grands-parents ont été et sont toujours des modèles pour lui.

 • Comment s'est passé sa scolarité ? Quel cursus a-t-il choisi au lycée ? Pourquoi ?
 Liëen a eu, dans l’ensemble, une bonne scolarité. C’était le genre de gosse à avoir de bonnes notes et être apprécié par ses camarades. Il a eu quelques harcèlements scolaires, au lycée notamment, qui se sont bien réglés. Pourquoi donc ? Matez son look et sa chevelure, et essayez de comprendre que ça en dérangeait certains. Lui s’en foutait donc bon… Dans l’ensemble, aucun problème de scolarité. Ses notes en art, en littérature et en langues anciennes ont toujours surpris ses professeurs. Imaginez-vous un peu leur tête quand il est parti dans une filière scientifique… Hm ? Pourquoi un cursus scientifique ? Parce qu’il voulait soigner autrui, il voulait comprendre le fonctionnement du corps humain, du cerveau. Donc il a fait ses études là-dedans. Et il est ressorti premier de sa promotion, avec le poste qu’il désirait. Depuis qu’il est à la DAT, il travaille certes dans le domaine médical mais il en profite aussi pour faire des recherches sur le génome, la biologie cellulaire et la neurologie. Et quelques extras sur la biologie moléculaire et atomique, parfois…

 • A-t-il voyagé ? Où ça ? Dans quel cadre ?  
Oh que oui ! Déjà parce que sa famille tenait à ce qu’il côtoyât et fût familier avec toutes ses origines, ce qui a fait de lui un putain de polyglotte, ensuite parce qu’avec un père archéologue et une mère spécialisée dans une dizaine de langues anciennes, croyez bien qu’au niveau des voyages il a pas chômé. C’était d’ailleurs assez fréquent que ses parents lui fissent des absences scolaires pour l’emmener vadrouiller avec eux au fin fond des plateaux éthiopiens ou dans un coin paumé de Sibérie. Le seul moment où il a moins voyagé ( seulement pendant les vacances scolaires ou les longs week-ends ), ce fut durant sa scolarité en France, soit durant ses années de lycée

 • Il vient de France ? Non ? Si non, comment se fait-ce qu’il soit en France ?
Il ne vient pas de France, y a seulement voyagé plus jeune. Il a atterri en France parce qu’il fait partie des fondateurs de la DAT et qu’il est un Ancien. Permanent. Il a donc déménagé à Toulouse vu que le siège du CMA est à Toulouse ; point final.

 • Où il habite ? Comment il a atterri là ? Il s’y sent bien ?
Il habite dans une simple maison, rez-de-chaussée, un étage, grenier au-dessus, cave tout en bas, à Toulouse. Oui, on va se mettre d’accord sur le mot simple… Bref. Il y vit avec son fils ( adoptif, certes, mais ne mentionnez pas ce détail devant lui ) ( simple astuce de survie… ), Newt. Il s’y sent bien, parfaitement à l’aise, et a tendance à grogner quand quelqu’un d’indésirable se permet d’empiéter sur son territoire. Quelqu’un autre que Newt ou lui-même, en fait. Ah bah… Chacun ses défauts, hein… Comment ça, Newt n’habite plus ici et s’est pris son propre logement ? … Détail technique. Et d’où ça vous regarde ? Mêlez-vous de votre cul, sales gosses. Hum ? Comment ça il est capable de mettre son amour hors de chez lui ? Bien évidemment. Chez lui, c’est chez lui. Point.

 • Que penses-tu des événements de l’été 2018 ?
Cela l’amuse beaucoup, surtout de voir comment les autres y réagissent à vrai dire. Du reste, il n’est pas sûr d’en penser quoi que ce soit. Il est content qu’il y ait plus de paysages naturels et que la Terre semble avoir fait peau neuve. Certaines choses lui déplaisent mais on peut pas tout aimer dans la vie… Il a passé le déluge sous un grand arbre de la désormais célèbre Forêt Occitane. Et rester un mois sous un arbre l’a rendu très… très très… territorial envers cet arbre, et la Forêt Occitane par extension. Il n’est pas rare de l’y trouver en train de marcher, paisiblement et sereinement. Bref… Le reste des événements, il les a très bien vécus. Le fait d’avoir été coincé sous un ( grand ) arbre a été un peu chiant mais ça ne l’a pas gêné plus que ça, il a pu se reposer de tout son saoul. Quant aux découvertes qu’il y a à faire à présent… Il vous répondrait par « *fait craquer ses doigts* It’s DAT time, folks ! ». Avec un clin d’oeil à l’appui, fufufu. Et sa secrétaire collée à son bureau pour qu’il n’ait pas à se coltiner toute la paperasse des missions, aussi...

 • Que penses-tu de la DAT ?
Il trouve que c’est une excellente initiative, n’aurait pas participé à sa fondation et à son expansion sinon. Le N.E.T est pour lui un excellent magazine, même si certains articles le font ricaner. Disons qu’avoir une longueur d’avance sur certains sujets est assez drôle. Quoi, il est hautain ? Kufufu… oui. Pour vous. De son point de vue, il est simplement au courant. Oui oui, simplement… bref…

 • Quelle est ton opinion sur la magie ?
Il sait qu’elle existe. Il le sait très bien, il n’a pas à développer son avis là-dessus. Quant à savoir d’où elle vient exactement, est-ce qu’il y a d’autres facteurs à prendre en compte… voilà des questions intéressantes. Et même si la magie existe, il ne néglige pas les avancées scientifiques pour autant. Il y a du bon comme du mauvais partout, comme il le répète souvent lui-même. Et cette phrase marche aussi avec le vrai et le pas-vrai. Mais cette magie-là… hm. Il aimerait bien voir qui la maîtrise et étudier ça de… plus près. Parce que vu l’état de la Terre après tous ces événements… ça demande une recherche et une étude plus… approfondies, disons.

 • Cites-nous trois anecdotes qui t'ont marqué(e).
Trois anecdotes qui l’ont marqué… ? Les voici. Trois parmi taaant d’autres. ~

Anecdote I – 7 ans:
Son petit frère avait désormais deux ans et ne savait toujours pas marcher. Ni parler, d’ailleurs. Ses parents disaient que ‘chaque chose en son temps, il marchera quand il marchera et il parlera quand il parlera’ mais Liëen, lui, le méprisait. Parce que, lui, il avait appris à marcher sur ses deux jambes alors qu’il avait un an. Ah oui, il était précoce et avait clairement la grosse tête… comme tous les enfants, vous me direz. Bref. Liëen s’empiffrait d’une main et lisait un vieux livre de l’autre main, le tout en dévalant une pente raide et boueuse ( ah oui, pluie plus terre égal mauvais présage et possibilité de glissements de terrain ) ( bienvenue au pérou ). Glissant dans la boue en protégeant ses précieux, il continua sa route sans se soucier de son fragile petit frère qui devait attendre leurs parents pour descendre. Et ce n’est pas du tout ce qu’il s’était passé.

Son petit frère dévala la pente sur les fesses en se dirigeant droit vers un rocher, suivi du regard par un Liëen qui courait déjà vers lui pour l’empêcher de se faire mal. Voyez ? Une petite chose fragile. Et pourtant, notre petit Immaculé s’arrêta dans sa course. Pile quand son petit frère avait sauté pour éviter le rocher et était tombé dans la boue, sain et sauf… avant de se mettre à courir pour dévaler la pente, en la finissant en roulant et en riant. Une fois en bas, il se dressa sur ses deux jambes et eut une respiration d’homme fier, bras posés sur les hanches. Puis il marcha vers Liëen, calmement, certains pas étaient hésitants mais une flamme de détermination brûlait dans ses yeux. Il posa ses deux mains sur le bras de Liëen, s’accrochant à lui pour ne pas tomber avant de se redresser tout seul.

- Liëen.

Silence complet.
Liëen regardait son frère et cachait son émoi derrière son inconditionnelle sérénité.

- Liëen, pourquoi tu m’as pas attendu ?

Liëen avait légèrement entrouvert ses lèvres pour parler mais il les referma. Silencieux. Et il chercha dans les gestes, sur le visage de son frère, la moindre sensation, expression, trahison de douleur. Aucune. Rien. Une étrange boule dans la gorge, il remarqua alors la petite estafilade au flanc de son frère. Superficielle, rien du tout, une petite blessure de rien du tout…

- « Abruti ! T’aurais pu te faire super mal ! SOMBRE IDIOT !! »

Toujours cette boule d’émotion dans la gorge. Toujours la même sérénité, pas aussi impénétrable qu’elle ne peut l’être dans notre présent. Et pourtant, pour la première fois, les mots de Liëen avaient reflété toute l’inquiétude qu’il avait pu ressentir. Enfin… pour la première fois envers son frère, plus exactement. Il s’accroupit et pressa contre son coeur un petit frère qui ne comprenait pas pourquoi il recevait un câlin après s’être fait engueulé.

Au loin, leurs parents descendaient silencieusement la pente en souriant à leurs enfants. Mais c’était là quelque chose que Liëen apprit bien des années plus tard…

Anecdote II – 15 ans:
- Monsieur Suüøniemison, êtes-vous certain de vouloir aller dans une filière scientifique ?

Jambes croisées, mains reposant paisiblement sur son genou gauche – celui qui était relevé –, lèvres étirées en un sourire plein de sérénité, Liëen hocha tranquillement de la tête. Il prenait bien soin de garder sa pensée hautaine pour lui. « Monsieur fils de Suüøniemi », ça avait de quoi être comique tout de même… Ah, la france…

- « Au vu de vos formidables connaissances littéraires, de votre entourage également… en êtes-vous vraiment sûr ?
- Oui, votre Honneur. »


Le responsable des secondes tiqua en arquant un sourcil tout en soupirant, visiblement mitigé.

- « Qu’en pensent vos parents ? Ils voudraient peut-être… »

Geste elliptique de la main.
Liëen ne s’en formalisa pas, pas plus qu’il ne s’y attarda.

- « Mes parents se rangent toujours à mon avis, tant que ce dernier me reflète et ne me met pas en danger.
- Et c’est pour le mieux mais...
, approuva-t-il avant de faire une pause pour soupirer et passer brièvement une main dans ses cheveux. Pourquoi une filière scientifique ? Que visez-vous, monsieur Suüøniemison ?
- Des études en médecine, comme je vous le clame depuis le début de l’année. La neurologie, le corps humain, la génétique, la plasticité cérébrale, les médecines orientales, la psychologie, toutes les formes de biologie… sont autant de sujets qui me passionnent. Et pour être chirurgien, neurologue plus exactement, une filière scientifique m’aidera plus qu’une filière littéraire.
- Effectivement… Pourquoi envisagez-vous de telles études, une telle carrière, dites-moi ? »


Liëen sourit. Il posait enfin la question… ce qui voulait dire que notre Immaculé irait.
Il irait en filière scientifique. Enfin…

- « Pour comprendre. Comprendre comment les humains se blessent, tombent malades. … Et y remédier, dans la mesure du possible.
- Je vois… Vu qu’il est évident que vous ne changerez pas d’avis, soit, vous irez dans une filière scientifique. Mais n’hésitez surtout pas à changer de parcours si jamais…
- Il n’y aura pas d’hésitation. Mon choix est déjà arrêté. »


Le responsable des secondes sourit, tamponna la feuille d’orientation et demanda à Liëen de prendre congé ; ce qu’il fit. Une fois hors du bureau, il reprit sa lecture d’un livre très intéressant traitant de la biologie moléculaire et atomique. Un sujet des plus passionnants. Pour lui, en tous cas…

Anecdote III – 48 ans:
Liëen finissait d’une suite d’opérations, assez graves. Un retour de mission, des données intéressantes avaient été récupérées, mais les forces de l’AUPE sur place avaient dû payer le prix fort pour que tout se passe au mieux. Et justement, il avait réussi à sauver son dernier patient in extremis. Notamment parce qu’il avait pu détecter et soigner une grave lésion aux poumons et qu’il en était à se demander comment était-ce possible qu’une telle lésion apparût… et que c’était exactement, très précisément, la même à trois endroits différents. Enfin. Ils étaient saufs, là était l’essentiel. Il sortit du bloc opératoire en soupirant, regrettant déjà sa petite pile de papier vu toute la paperasse qui devait désormais joncher son bureau. Le bureau, la salle s’entend. Il soupira à nouveau, même si son visage était toujours aussi serein. Un des chirurgiens l’ayant assisté se mit à parler.

- « Dis-moi, Liëen.
- moi Liëen. Non ?
- Pourquoi tu es devenu un chirurgien ? Avec autant de spécialités en plus !
- Parce que je voulais être le mieux armé possible pour comprendre comment les humains se blessent.
- Tu… voulais ?
- Oui.
- Pourquoi un imparfait ?
- … parce que maintenant, je me demande comment les humains font pour se soigner. »


Liëen s’éloigna en bâillant, se disant qu’il pourrait bien aller roupiller dans un trou paumé en attendant que sa secrétaire fît le gros de sa paperasse. Bon plan… et pourtant il se dirigeait quand même vers son bureau, au siège du CMA. Qu’on vînt pas lui dire après qu’il n’avait pas le sens des responsabilités. Et puis, s’il fermait son bureau à clefs, ça faisait un beau trou paumé… ouais… à méditer.


 • Petit récap chrono si tu y tiens
( et surtout si tu veux que ces dates soient intégrées dans la chrono générale ( si si, c'est possible, vous aussi vous construisez le contexte avec vos personnages mes mignons ! ) ).
HRP



• Ton Pseudo
Night. ~♥️

• Ton Âge
… J’ai neuf ans à cause du co-fonda. J’suis innocent ! C’est lui qui a dit neuf… Dragon's facepalm

• Comment se fait-ce que tu sois ici ?
Parce que je suis fonda. °° PARDON J’VOULAIS CASSER LE DÉLIRE JE SUIS DÉSOLÉÉÉÉÉÉÉÉ ! TOT

Comment tu trouves le fofo ?
Très beau. ** En même temps, j’ai participé à sa création. I'm so fab Et vu comment maman et Newty ont géré pour le reste… ** ( et j’emmerde profondément ma migraine ûu )

Vu comment fonctionne le fofo, les events à venir, tu risques de tomber dans les mailles des balises random... Tu veux être comptabilisé ( auquel cas tu auras un chiffre et on te le donnera ) ( GARDES-LE SECRET SURTOUT ! D: ) ou non ?
 VOUI. /O/ Ah, on me dit dans l'oreillette que Joker m'a déjà foutu dedans... D: SANS MON ACCORD ! Hey, écoutes-moi put Le sale vioque. ûu Encore de la faute de Joker… Dragon's big facepal

 • Le mot de la fin est pour toi petit coeur !
Dragon's Good Night

"Vieillir demande de la maturité là où rajeunir demande de la sagesse."

avatar
AIAD - Ancien Insaisissable et Abordable de la DAT
Suüøniemison T. Liëen
Messages : 131
Date d'inscription : 23/09/2018
Age : 52
Localisation : Dans le monde.

Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 21 Oct - 15:49
MA FICHE EST FINITITADAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA ! *\O/*'
Bien, maintenant place à la correction. /out
avatar
SH - Secrétaire Hihi
Qing Hŭ Nu Wa
Messages : 15
Date d'inscription : 23/09/2018

Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 28 Oct - 21:23
Félicitations, bravo, je t'aime, tout ça. T'es vieux.
*Prend son chèque et retourne dormir.*
avatar
AIAD - Ancien Insaisissable et Abordable de la DAT
Suüøniemison T. Liëen
Messages : 131
Date d'inscription : 23/09/2018
Age : 52
Localisation : Dans le monde.

Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 28 Oct - 21:33
Merci merci, ma chérie. Gros coeur et pleins
*donne un coussin et un traversin au passage*
avatar
BBC - Big Boss Cheated
Joker
Messages : 70
Date d'inscription : 23/09/2018

Voir le profil de l'utilisateurhttp://pklejoker.forumactif.com
le Dim 28 Oct - 21:52

Mes félicitations, petit vieux !

Du coup, tu le sais, pas de surprises, tu es validé après avoir corrigé ta fiche... trois... combien de fois déjà ? Sept fois ? Trente-neuf fois ?  Je te poke, héhéhéhé Enfin bref ! Tu es bien évidemment validé, petit vieux ! <3

N'oublie d'ailleurs pas d'aller recenser ton avatar ici, ton métier par là, et d'aller vite chercher tes premiers RPs.

Amuses-toi bien parmi-nous et rappelles-toi que Setsuna aime beaucoup le chocolat ♥️.
Contenu sponsorisé

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum