Partagez
Aller en bas

 Chapitre I : La Chronologie

avatar
BBC - Big Boss Cheated
Joker
Messages : 70
Date d'inscription : 23/09/2018

Voir le profil de l'utilisateurhttp://pklejoker.forumactif.com
le Lun 22 Oct - 0:09
Vive les calendriers précis !



Avant-Propos
Bienvenue dans la Chronologie ! Ici tu retrouveras tout un tas d’informations temporelles, des repères pour ton personnage aussi. Avant d’entrer dans le vif de la chronologie, voici une partie prologue en spoiler pour plus d’immersion ( et de trucs à lire Dragon's happy )… mais n’oublie surtout pas que nous sommes dans un contexte réaliste ! AU SECOUUUUUUURS Tout ce qui a pu arriver par ailleurs s’est également produit ici, seuls les événements qui diffèrent de notre réalité seront notés dans le prologue. ;p Bonne lecture ! Héhéhéhé... blancheu Et rappelle-toi, ce qui est dans les annexes n’est pas à lire obligatoirement mais tu risques de te faire taper sur les doigts si tu utilises mal une information qui, en plus, est ici. 8D ( toi, le joueur – surtout si c’est Joker qui le voit… mais vu qu’il est toujours absent, t’as de la marge /out ) ( ton personnage, c’est pas pareil, il peut interpréter de mille et unes façons les événements qui vont t’être décrits /O/ )

Spoiler alert : le prologue
Prologue 1995/1996:


Décembre 1995 – La première incohérence


  • 22 décembre, 19:12 ( GMT + 03:00 ) : Début de la réunion sur la disparition de plusieurs dizaines de personnes dans un temple étrange, aux abords de l’oasis du Darfour. Dix éminents scientifiques furent invités pour expliquer le phénomène. Le ton, la peur et les superstitions montèrent. Les dix scientifiques décidèrent de calmer le jeu en se rendant eux-mêmes dans le temple. Les diverses appréhensions furent calmées par une simple déclaration ; « Nous avons un médecin de renom et un fin connaisseur du Sahara avec nous. Tout ira bien. »


  • 22 décembre, 23:45 ( GMT + 03:00 ) : Arrivée au temple après deux heures de marche, les habitants ayant accompagnés les dix scientifiques. Un nouveau vent de panique se produisit lorsque les scientifiques entrèrent dans le temple. Pour ceux qui ne le voyaient pas, les dix scientifiques avaient disparu dans le vide. Pour ceux qui n’y voyaient qu’un mirage, les dix scientifiques s’étaient évanouis dans les airs. Pour les autres, ils étaient entrés et une lourde porte s’était refermée derrière eux. Incompréhension la plus totale.


  • 24 décembre, 05:47 ( GMT + 03:00 ) : Les scientifiques ne manquent pas d’eau, ayant repéré plusieurs puits dans le temple. Ils ont fini par comprendre que le temple est construit comme une pyramide… mais à l’envers… et qu’il est construit entre trois nappes phréatiques. Ils économisent sur leurs réserves en nourriture et observent tout ce qu’ils peuvent. Ils sont incapables de dormir ; pourquoi, les débats sont ouverts.


  • 25 décembre, 00:00 ( GMT + 03:00 ) : Des tablettes d’argile, des rouleaux et des rouleaux de parchemins. D’anciens livres. Le tout fut découvert dans ce qu’ils comprirent être la salle principale du temple. Les murs étaient des hauts ou bas reliefs, représentant d’anciennes liturgies ou cartes du temple et des environs. Les recherches se poursuivirent et, très précisément une heure plus tard, ils tombèrent sur une partie des archives de la bibliothèque d’Alexandrie. Ils n’arrivaient toujours pas à dormir. Ni à sortir. Ce fut dans cette atmosphère qu’ils fêtèrent leur Noël avec le cidre et l’eau de vie de poire qu’ils avaient apporté. Autant dire que la journée qui suivit fut… constructive et intéressante.


  • 28 décembre, 16:30 ( GMT + 03:00 ) : Sept scientifiques arrivèrent enfin à dormir, épuisés. Les trois restants se reposèrent quelques heures ( le sommeil leur était toujours inaccessible ) puis ils explorèrent la dernière salle du temple. Ils tombèrent sur les pillages d’une dynastie de pharaons. Et sur une réserve de nourriture parfaitement intacte. Ils se méfièrent d’abord puis mangèrent, nourrissant les endormis qu’ils avaient auparavant déplacé dans la salle principale. Dès lors, la réserve leur fut introuvable.


  • 29 décembre, 05:58 ( GMT + 03:00 ) : Deux des scientifiques arrivèrent à sortir du temple. Le médecin et le connaisseur du Sahara. Le temple fut désormais visible à tous ceux qui étaient là le 22 décembre à 23:45. Une immense fête fut donnée par les habitants. Les deux scientifiques se sustentèrent puis tombèrent de fatigue durant quarante heures après avoir prié les habitants d’aider les autres scientifiques et de ne pas toucher à ce qui se trouvait à l’intérieur du temple. Leurs paroles furent respectées.


Janvier 1996 – À la redécouverte du Sahara


  • 01 janvier, 00:00 ( GMT + 03:00 ) : Le nouvel an fut fêté dans la salle principale du temple, suffisamment grande pour que tout le monde pût y être tout en gardant une certaine liberté de mouvements. Les dix scientifiques, certains plus affaiblis que d’autres, partagèrent leurs expériences avec les habitants.


  • 04 janvier, 11:25 ( GMT + 02:00 ) : Après avoir mis les trouvailles du temple en lieu sûr, les dix scientifiques se réunirent à Toulouse avec d’autres chercheurs qu’ils avaient invité. Trente chercheurs furent ainsi réunis. En guise de plaisanterie envers les dattes qui avaient permis aux dix scientifiques de se requinquer après leur folle découverte, ils renommèrent leur petit groupe ‘DAT’ pour ‘Découverte À Tout prix’ et choisirent de se réunir au moins deux fois par an à Toulouse.


  • 25 janvier, 20:00 ( GMT + 02:00 / + 03:00 ) : Deux autres temples furent découverts dans le Sahara. Le premier en Libye, le deuxième aux confins de l’Algérie. Le premier ne contenait que d’immenses gravures ainsi que de tablettes de comptes et de généalogie, le deuxième était une véritable place-forte militaire contenant des armes qui avaient pu être datées du X° siècle avant notre ère. Tout était étrangement bien conservé, comme pour le temple du Darfour.


Hiver 1996 – Lancée de la DAT


  • 04 février, 10:00 ( GMT + 02:00 ) : Grande réunion suite aux découvertes dans le Sahara. Les trente scientifiques se retrouvèrent à Toulouse et décidèrent de former une ONG. La DAT était désormais lancée et commença à lancer diverses recherches, à prendre des apprentis – ceux qui répondaient à leurs annonces et qui acceptaient de les rejoindre – et à élargir leur champ de découvertes. Les temples furent renommées ‘incohérences’ lors de cette réunion.


  • 21 mars, 14:00 ( GMT + 02:00 ) : Deux cents chercheurs, sans compter leurs aides et apprentis, faisaient désormais partie de la DAT. Une réunion s’opéra et le CMA vit le jour. C’étaient les chercheurs qui décidèrent que les dix membres fondateurs ainsi que les vingt autres chercheurs les ayant rejoint fissent partie du CMA. Tout en supervisant certains apprentis et recherches, ce sont également les membres du CMA qui s’occupèrent de faire connaître la DAT ainsi que de trouver subventions et financements. Ils furent également en charge du recrutement.



Prologue 2007/2015:

Mai 2007 – Envol de la DAT


  • 01 mai, 15:30 ( GMT + 02:00 ) : Le siège du CMA était désormais construit et fini, après bien des controverses de la part des Toulousains. L’inauguration du bâtiment se fit avec une grande réunion des membres de la DAT. Les trois départements de la DAT – CMA mis de côté – furent renommés CRSI, AUPE, et EL. Leurs buts et fonctions furent définies ; « le CRSI s’occupe des sciences exactes et expérimentales, l’EL des sciences humaines, et l’AUPE s’occupe de tout ce qui est de l’ordre médical, militaire, juridique, diplomatique – et un peu économique, aussi. Certains membres de l’AUPE font également des recherches en science expérimentales – notamment en ce qui concerne la médecine. » Certains membres de la DAT proposèrent d’être côté en bourse au vu de l’enrichissement du groupe mais la proposition fut vite abandonnée. Toutes les trouvailles, venant des incohérences qui avaient été étudiées furent ramenées là où elles avaient été trouvées. Des copies avaient bien entendu été faites au préalable. Il fut décidé de dévoiler certaines recherches à ce sujet-là au grand public.


  • 01 mai, 20:00 ( GMT + 02:00 ) : Les trouvailles de certaines fouilles archéologiques furent annoncées, ainsi que la raison du silence de la DAT à ce sujet. La DAT expliqua qu’ils étaient toujours en train de décrypter, déchiffrer certains parchemins et essayaient de savoir comment de tels temples, immenses, avaient pu rester cachés tout ce temps. Cinq temples furent évoqués. La nouvelle défia largement la chronique pour les trois années à venir et d’autres chercheurs se mobilisèrent et intégrèrent la DAT pour aider à élucider ce mystère.


  • 07 mai, 08:00 ( GMT + 02:00 ) : Les membres de l’AUPE se chargeaient désormais du recrutement, étant donné que les Anciens étaient débordés. Ils postèrent et affichèrent des annonces, n’importe où, et s’intéressèrent de près aux personnes ayant des connaissances très pointues dans un domaine particulier – quel que fût le domaine en question. Ils ne s’intéressèrent qu’aux personnes qui avaient au minimum 14 ans, préférèrent tout de même regarder du côté des lycéens de plus de 16 ans. Bref. Ce matin-là, cinq apprentis acceptèrent d’entrer dans la DAT. Trois Anciens prirent un ou deux apprentis sous leurs ailes et se chargèrent de parfaire leurs connaissances, en suivant le domaine d’intérêt de chacun. Ces méthodes furent discutées par d’autres associations et organismes mais cela se calma bien assez vite vu la réponse que la DAT fournit en un temps record – en plus d’être transparente. D’autant que d’autres associations défendaient la pédagogie de la DAT.


Été 2015 – Influence exponentielle de la DAT


  • 23 juin, 07:30 ( GMT + 02:00 ) : Réunion du CMA sur l’avancée de la DAT, avec certains membres des autres départements – ceux disponibles. En voici un bref résumé : « Seules trois incohérences ont été trouvées ces deux dernières années. Cela dit, la technologie avançant, de plus en plus d’études approfondies ont pu être faites. De plus en plus d’incompréhensions, aussi, en découvrant notamment que, sur le bassin méditerranéen, ce qui était trouvé dans les temples provenait bien souvent de ‘l’âge obscur’, entre le onzième et le huitième siècles avant notre ère. La période dont on détenait le moins d’informations. Même si certaines zones d’ombres persistent, cette période est désormais ( beaucoup ) mieux comprise. » Une heure et demi après cette réunion eut lieu une première conférence sur les découvertes de cette période, à la Maison de la Recherche de l’université du Mirail. La première conférence d’une longue série.


  • 28 juin, 18:00 ( GMT + 02:00 ) : Fin du stade des recherches théoriques sur un traitement efficace contre le SIDA lancé par deux Anciens. Quelques ajustements furent faits par l’équipe du docteur Suüøniemison. Débat pour que les noms des deux anciens fussent associés à la recherche ; le docteur Suüøniemison finit par accepter de porter seul ce projet. Il aurait déclaré, alors qu’il acceptait, que « continuer un dialogue de sourds est chiant alors… ok, j’accepte de mettre que mon nom. » Cela ne l’avait absolument pas empêché de mettre un ‘largement aidé et soutenu par le docteur Xuân Hoa’.


  • 30 juin, 06:00 ( GMT + 02:00 ) : Le traitement fut testé sur cent personnes séropositives, toutes étroitement suivies. Il y avait des peurs, des angoisses, des moments d’agressivité mais rien d’anormal en soi. Tout un pan de la partie médicale de l’AUPE se mobilisa sur cette affaire. Aucun problème singulier à déplorer, aucun des potentiels effets secondaires n’apparurent.


  • 15 juillet, 12:41 ( GMT + 02:00 ) : Fin de la rénovation de l’Hôpital de l’AUPE, qui ré-ouvrit ses portes. Certains membres de la DAT voulaient le garder seulement pour la DAT, arguant qu’il y avait énormément de blessés et de malades dans leurs rangs et suffisamment d’hôpitaux dans la ville, et l’argument suscita une vive polémique balayée par le directeur de l’Hôpital et quatre membres de l’équipe médicale. Cinq personnes qui parlèrent d’une seule voix, sans se consulter, sur un ton ferme et sans appel. « Il est hors de question d’agir comme une secte. N’oubliez pas que nous sommes humains. Point final, fin de la discussion. » En parallèle, d’autres points obscurs de certaines incohérences furent élucidés ; le tout restait évidemment inconnu du grand public.


  • 01 août, 10:30 ( GMT + 02:00 ) : Validation de l’efficacité du traitement contre le SIDA par la communauté scientifique. Les médias s’emparèrent de l’évènement, ‘en parlent enfin’ précisèrent certains organismes et associations ( dont Act Up ), au vu du caractère non-éthique des recherches. Les médicaments avaient, en effet, directement été testés sur des individus humains. Le feu a été mis aux poudres et cela déterra un grand nombre d’événements qui ‘étaient tus’ jusque là. Les débats remirent même sur le tapis, et de manière visible à tous, des sujets encore plus délicats comme l’euthanasie. Bref, l’accueil de ce traitement fut extrêmement négatif.


  • 05 août, 16:00 ( GMT + 02:00 ) : Des personnes ayant subi ce traitement furent interrogées. Des personnes qui déclarèrent « vous vous insurgez, vous vous insurgez… en attendant je suis guéri. Je vais bien. Un remède au SIDA a été trouvé, et c’est comme ça que vous l’accueillez ? » et qui déclenchèrent une véritable explosion éthique. L’encre comme les vidéos et les émissions coulèrent à flot. Le débat se poursuivit, si cela pouvait être nommé un débat étant donné que les journalistes firent tout pour encercler les personnes interrogées et pour qu’elles alimentassent le feu qui avait été enclenchée, chose qui fut largement dénoncée par certaines associations ( dont Act Up ). Les interrogés firent alors une belle parade ; « au lieu d’encourager la haine, demandez à ceux qui ont mis en place ce traitement ».


  • 5 août, 16:01 ( GMT + 02:00 ) : Le docteur Suüøniemison fut harcelé dès cette parade dite. Deux heures après ladite émission, il fut carrément assailli de partout. Et il fut accessoirement introuvable par les médias, journalistes ou toute autre personne voulant se renseigner. L’accès à l’hôpital de l’AUPE fut fermé à toute personne n’étant ni un patient, ni une personne qui visite un patient, ni un membre de l’équipe médicale de l’Hôpital.


  • 15 août, 17:00 ( GMT + 02:00 ) : Le docteur Suüøniemison fut interpellé par deux journalistes alors qu’il se promenait en ville et fut bombardé de questions qu’il ne semblait même pas entendre, trop occupé qu’il était à boire innocemment sa boisson tout en se dirigeant vers le siège du CMA. Quand la question du ‘pourquoi il ne répond pas aux journalistes, demandes d’interviews et autres’ tomba, il répondit tranquillement « parce que je suis trop occupé à fuir une horde de murs humanocentrés. La DAT ne cherche qu’à découvrir, découvrir pour améliorer le confort de chacun. Découvrir pour en apprendre plus sur le passé, découvrir pour pouvoir mieux appréhender l’avenir. Découvrir. Fais gaffe, y a un lampadaire devant toi. » avant de partir sur un sourire serein. Sa prise de parole enflamma le tout. Finalement, les mois qui suivirent, l’incident se tassa même si les avis se nuancèrent quand le temps montra que les personnes guéries étaient bel et bien guéries et qu’elles n’avaient subi aucun dommage. Physique ou psychique. Elles étaient toujours suivies ( médicalement, psychiatriquement et psychologiquement parlant s’entend ), tant qu’elles ne voulaient pas cesser de l’être du moins.


  • 03 septembre, 21:24 ( GMT - 07:00 ) : Dans les zones glaciaires du nord du Canada, un temple… oui, encore… fut trouvé. Et ce fut le premier de toute une autre flopée de découvertes – inconnues du grand public sauf des autochtones, comme toujours.



Prologue 2017:

Août 2017 – Découvertes subaquatiques


  • 24 août, 12:45 ( GMT + 02:00 ) : Fin de la soutenance de thèse de Sakaki Toru. Grâce à un fragment de poterie, de type proto-grec mais dont le matériau utilisé est incrusté de pierres ne provenant que d’un gisement volcanique existant en Indonésie, Toru parvient à prouver l’existence de l’Atlantide, sujet de sa thèse de doctorat. Si la thèse avait pu être raillé au départ, la véracité des preuves amenées, les précisions scientifiques ainsi que les temples dernièrement découverts firent pencher la balance en sa faveur. D’après Toru, la cité se trouve plus vers les eaux de l’Océan Indien.


  • 29 août, 09:30 ( GMT + 02:00 ) : Une équipe de la DAT a été levée pour creuser la piste ouverte par Sakaki Toru et s’est rendue en Indonésie. Et… incompréhension la plus totale. Le volcan évoqué dans la thèse de Toru a bien existé – dans la mer de Java –, les volcanologues l’ayant étudié de long en large et en travers à cause de ses propriétés exceptionnelles, mais le volcan semble avoir disparu. La seule chose ayant été retrouvée est une sorte de cratère marin, seul vestige de ce qui est un volcan sur la carte des volcanologues. Les études se prolongent.


Après-Propos
Et voilà pour le prologue ! N’hésites surtout pas si tu veux intégrer un événement propre à ton personnage dans la chrono, tant qu’il a un certain impact ( il est possible de lui en faire donner plus que ce que tu escomptais selon l’événement ;p ). Et si tu me demandes pourquoi seuls les éléments relatifs à la création puis l’expansion de la DAT sont notés, c’est tout simplement parce que c’est le seul changement majeur de la réalité du forum par rapport à la nôtre. Il ne tient qu’à toi d’insérer d’autres éléments dans le prologue. I'm so fab

Bref ! Dans la chrono qui va suivre, les changements propres à notre contexte seront évoqués. Même si nous sommes dans un contexte réaliste, il est évident qu’il va falloir adapter les événements de notre réalité à celle du forum – même si les événements de notre réalité seront forcément inclus dans la trame temporelle du forum d’une manière ou d’une autre. O/ … Et si tu n’as pas compris cette phrase, je te prie d’aller voir les abcéiens – sauf moi, Joker – pour t’éclairer. Oui je délègue éhontément mon travail, un problème ? Oui ? Parfait, va donc voir les autres abéciens ! Je te poke, héhéhéhé Bref. Place au reste de la chronologie, n’oublies pas de mettre des gouttes dans tes yeux pour ne pas les assécher et de boire ( de l’eau ) et manger pour éviter une migraine. Dragon sending an he

©️️️Never Utopia
avatar
BBC - Big Boss Cheated
Joker
Messages : 70
Date d'inscription : 23/09/2018

Voir le profil de l'utilisateurhttp://pklejoker.forumactif.com
le Mer 24 Oct - 16:50
Acte I, scène d’exposition : Première partie du Grand Changement.



Mai 2018 – Météo meurtrière

  • 3 mai, 15:00 ( GMT + 02:00 ) : La canicule s'installa en moins de quelques secondes sur... quasiment toute la surface du globe. Soleil écrasant. S'il y avait des nuages, tous disparurent. D'un coup. Une canicule tellement forte que tous les pays touchés se retrouvèrent en alerte rouge. Une tempête de sable mortelle se mit à secouer tout le Désert du Sahara.


  • 3 mai, 17:00 ( GMT + 03:00 ) : Une vague de froid submergea les Pays Nordiques, le nord de la Russie et du Canada et le pôle nord ainsi que le pôle sud. La vague de froid devint brusquement gelée, glaciale. Des tempêtes de neige se déclarèrent et signalèrent un état d'urgence dans tous les pays touchés ( le Groenland étant le plus atteint ).


  • 3 mai, 17:05 ( GMT + 02:00 ) : Le choc des températures entre la canicule suffocante et l'ère glaciaire déclenchèrent de nombreuses catastrophes naturelles ( typhons, cyclones, tornades, tsunamis pour certaines régions du globe ), qui se cantonnèrent à la frontière entre le froid et le chaud. Aucun dégât chez les êtres vivants, hormis un certain traumatisme pour certains, ne fut à déplorer.


  • 6 mai, 12:00 ( GMT + 02:00 ) : Les banquises se refirent. Les avancées des déserts se stoppèrent pour retrouver leur taille d'il y a une centaine d'années. Les températures ( congelées ou brûlantes ) s'adoucirent un peu mais les alertes rouges persistèrent sur toute la surface du globe.


  • 7 mai, 07:15 ( GMT + 02:00 ) : Des équipes furent formées de toute urgence dans tous les pays afin de sustenter les villes et les villages. Chaque ville, village, fut coupée du monde. Internet ne marche plus, les téléphones non plus ( sauf… pour écouter de la musique et jouer à des jeux comme Candy Crush ou Temple Run ). Le seul moyen de communication possible ; la poste. La télévision, la radio et – surtout – la presse revinrent sur le devant de la scène. D'autres équipes s’établirent au pied levé pour les soins, s'occuper des morts, distribuer le courrier et les journaux aussi. Personne ne sut comment autant de ressources avaient été rassemblées – y compris ceux qui les acheminaient – mais elles étaient là.

Juin 2018 – Déluge et Orage

  • 14 juin, 03:00 ( GMT + 02:00 ) : Alors que tout le monde était sous un toit ( chez soi, au restau, sous un arbre, bref ), personne n'eut le temps de voir le ciel s'obscurcir. Un déluge torrentiel tomba comme un coup de tonnerre. Des personnes voulurent ouvrir leurs fenêtres, sans succès. Les avions purent s'arrêter miraculeusement, sans dommages, sur une ville de leur trajet mais étaient contraints à l'arrêt ( les nuages étant anormalement denses, la pluie anormalement… pluvieuse, aucune compagnie ne voulut prendre de risques ). Les trains filèrent d'une traite jusqu'au terminus le plus proche d'eux et furent contraints à l'arrêt. Impossible de sortir de là où vous êtes ( même si c'est sous un arbre ou dans un train ). Quelqu'un força sa porte pour se retrouver à mourir sous la pluie, le corps troué – pluie trop forte, je vous dis –. Et l'eau montait sans passer le seuil de la maison alors que la porte était ouverte, sans pouvoir la refermer. Tout le monde eut vent de cette mort infâme, sans que quiconque ne cherchât à comprendre comment.


  • 14 juin, 05:00 ( GMT + 02:00 ) : Les fleuves en crue débordaient. L'eau ne s'accumulait pas, ne brisait pas les toits – même si c'était de la simple taule ou même du bois, des tuiles, de la paille ou des feuilles mortes –, aucune inondation ne fut à déplorer. Toutes les infrastructures, humaines ou animales ou naturelles, ne bronchèrent pas.


  • 15 juin, 08:00 ( GMT + 02:00 ) : Ceux qui survécurent à la première journée ne ressentaient plus un seul de leurs besoins primaires. Ils ne pouvaient toujours pas bouger – ou sortir si vous préférez – de là où ils étaient. Personne ne se rendit compte des changements.


  • 17 juin, 09:50 ( GMT + 02:00 ) : Des malades guérissaient et se rétablissaient complètement. En moins d'une seconde. Quasiment tous en fait, ceux souffrant de migraines, de toux légères ou de rhumes ou de fièvres légères étaient les seuls à être toujours malades. Les troubles mentaux « légers » furent « soignés ».


  • 21 juin, 19:00 ( GMT + 02:00 ) : Une impression envahit toute le monde, avant de s'évaporer comme neige sur soleil. Le couloir avait toujours fait trois mètres ? Maintenant il en faisait six. Cherchez partout où vous voudrez, vous trouverez six mètres et même votre corps se souvient de parcourir six mètres et non trois. En à peine deux secondes, vous-même oubliez que le couloir avait fait trois mètres. Il en faisait six, point.


  • 21 juin, 19:14 ( GMT + 02:00 ) : Tous les volcans rentrèrent en éruption en même temps, sans faire de dégâts visibles. Et un orage monstrueux traversa l'horizon et zébra le ciel en continu.

Juillet 2018 – Le Glas du Changement

  • 01 juillet, 10:27 ( GMT + 02:00 ) : L'orage disparut d'un coup, la pluie disparut d'un coup, l'eau de pluie qui aurait dû s'accumuler au sol disparut d'un coup – laissant seulement la terre humide ( pas boueuse, humide ) à certains endroits. Les champs étaient prêts pour la moisson – quel que fût le pays –, les températures redevinrent normales, le ciel était d'un azur magnifique, le soleil était chaud mais doux et réconfortant. Quelques nuages voguaient çà et là. Mars et Jupiter étaient visibles. Tout ça en moins d'une fraction de seconde. Internet était revenu pendant cette fraction de seconde. Plus aucun bug dû à l'abondance de personnes sur un serveur, d'une mise à jour à effectuer ou quoi que ce fut d'autre, non rien, plus aucun bug lié à internet ( donc votre ligne, votre box, la wifi, votre ordinateur, portable s'il capte... tout ça ). Tout marchait. Un peu trop bien, même, mais personne ne semblait remarquer ce détail.


  • 01 juillet, 10:45 ( GMT + 02:00 ) : Informations anonymes envoyées à un groupe de dix pays disparates. Ceux-ci se concertèrent par vidéo-conférence en essayant de déchiffrer ces informations, comprendre ce que ça impliquait. Chaque pays décida finalement de faire appel à la DAT pour interpréter ces informations en plus de comprendre les phénomènes de ces derniers mois, les expliquer, savoir s'ils étaient nocifs ou bénéfiques, aller à la découverte du monde qui avait visiblement bien changé…


  • 01 juillet, 14:00 ( GMT + 02:00 ) : Ces dix pays décidèrent d’apporter leur soutien financier, économique et diplomatique à la DAT après de longues discussions et négociations. La DAT accepta à condition qu’elle pût garder certaines informations pour elle ainsi que son fonctionnement – et donc sa pleine liberté, chose qui fût acceptée. L’influence de la DAT monta en flèche et ne fut plus dépassée depuis.


  • 10 juillet, 16:30 ( GMT + 02:00 ) : La DAT décida de ré-aménager le siège du CMA à Toulouse. Les pays la soutenant approuvèrent et décidèrent même de l’agrandir pour pouvoir – potentiellement – accueillir d’autres réunions diplomatiques, sommets internationaux, et autres grands rassemblements ( apparemment « au nom de la splendeur intellectuelle passée de la France », information qui fit jaser les médias ). L’Hôpital de l’AUPE fut renommé ‘Hôpital International’.


  • 13 juillet, 09:02 ( GMT + 02:00 ) : Des informations anonymes furent envoyées à l'EL seulement. Cela n’entacha aucunement le fonctionnement et l’ambiance au sein de la DAT.


  • 20 juillet, 13:35 ( GMT – 05:00 ) : Tentative de déforestation de l'Amazonie à la bombe nucléaire. Elle échoua. Pas de radioactivité ( alors qu'avec une bombe nucléaire, c'était plus qu'attendu ). La zone devint l’endroit le plus pur de la planète et fut renommée ‘La Pure’, voire même ‘Purity’ par certains scientifiques. La ville de Manaus restait emprisonnée ( lisez : cernée, entourée, encerclée ) par la forêt Amazonienne. Le gouvernement brésilien tut cette information, bien que des petits malins avaient réussi à la faire fuiter un semaine plus tard.


  • 22 juillet, 19:30 ( GMT + 02:00 ) : Fête pour le succès du lancement des « câbles 2.0 ». La France devint le « Générateur du Monde » en raison de ses énormes stocks en électricité. Dominant le marché électrique, la France achemina partout dans le monde son électricité via les « câbles 2.0 ». Personne ne put dire comment ces câbles furent fabriqués et mis en place, ils étaient là et ça arrangeait tout le monde. Personne ne sut comment la France réussit à stocker l'électricité – y compris les français eux-mêmes – mais c'était là et ça arrangeait tout le monde bis. Parallèlement, le français devint une langue de plus en plus populaire dans les pays étrangers.


  • 31 juillet, 15:00 ( GMT + 07:00 ) : Information anonyme signée « Joker » reçue par l'EL, qui ne souhaita pas en parler aux autres Départements. Petit conflit interne avant que tous convinssent que, dans l'intérêt de tout le monde, c'était mieux ainsi. Une des Directrices du CRSI avait d'ailleurs déclaré « L'heure est à la prudence et à la découverte, pas à la jalousie et à des querelles qui sont électron dans le vent. La DAT est toujours restée unie, un événement d’aussi peu d’envergure ne doit pas nous diviser et ne nous divisera pas ». Sages paroles que les médias essayèrent de décortiquer de toutes les manières ( en s'éloignant très souvent du sens plus qu'évident de ces paroles ) possibles. Ladite information anonyme fut partagée à trois Anciens.

️Never Utopia
avatar
BBC - Big Boss Cheated
Joker
Messages : 70
Date d'inscription : 23/09/2018

Voir le profil de l'utilisateurhttp://pklejoker.forumactif.com
le Mer 24 Oct - 18:03
Acte I, scène d’exposition : deuxième partie du Grand Changement



Août 2018 – Catastrophes naturelles

  • 01 août, 00:59 ( GMT + 07:00 ) : Des pays extérieurs à la DAT, voyant ce qui se tramait, tentèrent de la soutenir également. Le CMA en refusa certains, dont la Russie et les États-Unis, ce qui rendit les tensions plus électriques que jamais.


  • 02 août, 17:00 ( GMT + 03:00 ) : Un incident survint, dont personne n’en détermina la cause. La seule chose sue fut que, dans chaque ville de plus d'un million d'habitants, dix personnes par quartier furent retrouvées mortes. Même heure, même moment. Cause de la mort ? Inconnue. Les corps semblaient en parfait état, si ce n'est qu'ils... étaient morts, ne fonctionnaient plus. Seule hypothèse ? Toutes ces personnes auraient un lien, même parfois infime et indirect, avec des membres de la DAT ( ce qui était, bien sûr, complètement faux ). La section policière ainsi que les détectives et informaticiens de l’AUPE prirent les devants pour savoir qui était ( ou étaient ) le petit malin ( ou les petits malins ) qui promouvait de telles rumeurs.


  • 15 août, 18:00 ( GMT + 05:00 ) : Séisme d'une rare violence dans la mer de Java. D'une violence unique et d'une magnitude jamais atteinte auparavant – et même pas envisagée par l'Homme. Aucun mort, aucun blessé, aucun sinistre. Ceux qui étaient les plus proches du séisme ont déclaré « c'était très étrange. Comme si un bouclier à peine visible a tout entouré et a empêché nos structures de bouger, a empêché quoi ou qui que ce soit de bouger, même si nous avons tous ressentis le choc que nous aurions dû subir. Et que nous en sommes tous arrivés à la même conclusion : sans cet étrange bouclier translucide, l'onde de choc du séisme aurait suffi à tous nous tuer. Ce même bouclier translucide nous a protégé du tsunami anormalement violent qui a suivi le séisme. La mer s'est retiré beaucoup plus loin que d'habitude. Beaucoup plus vite que d'habitude. Moins de quatre secondes. Et une vague de 100 mètres de haut allant à 970 km/s a été arrêtée de plein fouet à deux mètres du bord de la plage, pile devant une famille qui n’avait même pas eu le temps de remarquer que la mer s’était retirée. Le bruit du choc aurait pu nous détruire les tympans et l'oreille interne mais nous n'avons rien entendu. Rien. Nous avons ressenti la puissance du choc sans que cela ne nous endommage, nous ou notre environnement, nous avons pu ressentir ce que nous aurions dû subir sans ce bouclier aussi. Nous avions juste l'impression que l'eau allait nous engloutir avant que la vague ne se retire et que la mer de Java reprenne son activité naturelle. Le retrait s'est fait en moins d'une minute. C'était impressionnant. (...) ». Le séisme et le tsunami n'eurent de répercussions qu'à cet endroit-là, le reste du globe ne sut rien de cette affaire. Pourquoi, on ne savait pas. Les informations étaient tues et, à part ceux qui l'avaient vu, le tsunami fut aussi tu. Des petits malins décelèrent un secret à divulguer mais ils n'arrivent toujours pas à faire fuiter le dossier ( ils n'arrivent déjà pas à le trouver, alors pour le faire fuiter... ).


  • 15 août, 22:00 ( GMT + 05:00 ) : L'incident ( séisme + tsunami ) fut rapporté à la DAT uniquement qui décidât de taire l'information, gardant l'anonymat que le gouvernement indonésien ( et les indonésiens présents au moment des faits ) souhaitait conserver. L’incident fut relié au volcan étrange de la mer de Java, il y avait un an de cela, et la DAT agit de manière extrêmement rapide. Une équipe composée de six membres de chaque département, supervisée par trois Anciens, fut montée au pied levé et se dépêcha sur place.


  • 16 août, 23:54 ( GMT + 05:00 ) : L’équipe levée aboutit à une découverte incroyable ( après une petite séance sous-marin ), au large de la mer de Java, dans l'Océan Indien ; un volcan immergé a surgi et semblait protégé par des forts courants qu'il était impossible de franchir sans se faire tailler en pièces. Il semblerait que c'est l'apparition de ce volcan qui a déclenché le séisme et le tsunami de la veille. Les recherches se poursuivirent encore et encore. Un volcanologue réussit, après moult heures à batailler pour avoir des informations claires, à identifier le volcan qui avait disparu de la mer de Java. Il semblait, cela dit, avoir au moins doublé de volume. Les recherches se poursuivirent.


  • 17 août, 23:25 ( GMT + 05:00 ) : Des petits malins essayèrent de se rendre sur ce lieu pour faire fuiter le dossier de la DAT mais ils n'y découvrirent qu'une sorte de sphère translucide entourée de courants infranchissables, tellement puissants qu'il était impossible de savoir ce qui se trouvait à l'intérieur ( même en utilisant une technologie de pointe ) ni s'en approcher à moins de deux kilomètres mètres sans mourir. Seule l’équipe de la DAT et les indonésiens présents lors de l'incident du 15 août semblaient habileté à voir le Volcan Immergé, et également ce qui se trouvait à l’intérieur et qui confirma définitivement la véracité de l’existence de l’Atlantide. Seul le nom ‘Atlantide’ est, encore maintenant, discuté. La DAT décida, à la demande de l'Indonésie, de faire passer ce dossier en top-secret. Le dossier fut donc écrit à la main, à l'abri de toute caméra de surveillance potentielle et il en existe seulement cinq copies. Deux appartiennent à l'Indonésie, les trois autres à la DAT. L'original est détenu par un Ancien.

Septembre 2018 – La monotonie revient

  • 04 septembre, 14:00 ( GMT + 02:00 ) : Réunion secrète de tous les chefs d'États à Paris, au Ministère de la Défense. De nombreux pays annoncèrent qu'ils refuseraient toute immigration ( entre autres, la Chine, le Brésil, le Chili, le Mexique, la Somalie, l'Éthiopie, le Togo, le Viêtnam, le Laos et la Russie ) ( entre autres... ) dans des lieux très précis de leurs territoires respectifs. L'Islande et la Finlande refusèrent catégoriquement que la DAT partageât les recherches faites sur leurs territoires au grand public et aux autres pays, même ceux soutenant également la DAT. La Norvège et la Suède finirent par se rallier à ce refus, tout comme le Danemark.


  • 04 septembre, 18:00 ( GMT + 02:00 ) : Alors qu'ils étaient en plein conflit diplomatique pour que l'Argentine, le Pérou et le Mexique acceptassent d'exporter leurs nouvelles richesses ( entre autres : les fèves de cacao ) ( et ouais, le chocolat est une des industries du pouvoir ), un attentat survint au Ministère de la Défense. Trois bombes. Personne ne sut qui c'était, comment, où, pourquoi. Personne ne les entendit exploser ou arriver. Trois bombes qui n'ont pas fait le moindre dégât architecturalement parlant mais qui ont tué une trentaine de civils. ... Officiellement. Officieusement, remplaces trentaine par soixantaine ( plus une centaine de blessés ) ( blessures toutes graves et urgentes eeet... internes ) ( aucune blessure externe ).


  • 04 septembre, 20:00 ( GMT + 02:00 ) : La réunion se poursuivit, nourriture à l'appui, sans que quiconque à l'extérieur de la salle ne soupçonnât ce qui s'y tramait ( et inversement ). Le refus des Pays Nordiques fut finalement accepté de tous, partagé par le Brésil, la Chine, la Mongolie, ainsi que tous les pays touchant le désert du Sahara. La DAT accepta ces conditions, signant un papier ‘pour la forme’. La réunion prit fin. Aucun chef d'état ne fut porté mort ou gravement blessé. Et… ce qui était une réunion secrète éclata au grand jour à 21:00 sur les journaux télévisés. L'information était anonyme et il est dit sur le dark net qu'elle a été vendue une dizaine de milliards de dollars en moins d'une minute. Vérité ou mensonge ? Les paris sont ouverts.


  • 05 septembre, 04:00 ( GMT + 02:00 ) : Les gouvernements renforcèrent leur sécurité ( y compris la sécurité informatique ). Le Venezuela et le Cambodge devinrent de puissantes forteresses informatiques, véritable défi que les hackers n'ont toujours pas résolu. Ceux qui ont tenté de s'attaquer à ces deux forteresses informatiques ont été arrêtés et placés sous la juridiction du Venezuela ( ou du Cambodge selon la forteresse attaquée ), voire même sous celle de l'AUPE pour certains, en moins d'une demi-heure. Comment, qui, pourquoi, nul n’avait de réponse.


  • 07 septembre, 08:00 ( GMT + 02:00 ) : De nombreux médias parlaient des conflits qui opposaient la DAT et l'ONU mais rien de concret ne se passait. Le conflit que nous venons d'évoquer devint un quotidien. Sinon... rien ne se passait. Pas plus qu'avant ces événements délirants, en tous cas. La monotonie du quotidien revint bercer les êtres humains. Si ce n’était tous les changements auxquels ils s’étaient adaptés avec une facilité suspecte, ce que personne n’avait remis en question. Officiellement, du moins…


  • 23 septembre, 07:00 ( GMT + 02:00 ) : Première distribution du N.E.T, le journal de la DAT qui était parfaitement gratuit et distribué aux endroits stratégiques que sont les bars, les universités, les stations de bus, de train ou de métro, les magasins… et les tabacs… Le N.E.T connut un tel engouement que des revues plus spécialisés virent le jour la semaine qui suivirent pour expliquer encore plus en détails des phénomènes expliqués dans le N.E.T. La clarté et le professionnalisme du N.E.T plurent, même si certains ronchonnaient quand même. Le N.E.T devint alors un hebdomadaire, distribué tous les dimanches de 07:00 à 12:00. Les revues spécialisées étaient, elles, distribuées le mercredi après-midi, selon un sondage du sujet qui intéressait le plus le lectorat du N.E.T.


Octobre 2018 – la fin du Grand Changement

  • 15 octobre, 12:00 ( GMT + 02:00 ) : Le CMA grossit ses membres et comptait désormais 33 sièges permanents sur un total de 47 sièges.


  • 15 octobre, 16:28 ( GMT + 02:00 ) : Plusieurs attentats survinrent en même temps dans de nombreuses capitales. Seul événement qui vint rompre la monotonie du quotidien après cet été chargé en changements. Attentats dont personne ne savait qui en était véritablement la cause, bien que beaucoup se pressaient pour revendiquer en être le véritable auteur… L’information sur la véritable identité des criminels aurait été visible sur le dark net durant trois secondes avant d’être scellée et inaccessible, quel que fût le moyen employé pour y avoir accès.


  • 27 octobre, 19:01 ( GMT + 02:00 ) : Une éclipse solaire eut lieu, dans des conditions tout à fait anormales qui déroutèrent les astronomes. Après cette éclipse, il est dit que « c'est la première fois que nous voyons une lune aussi rousse, sanguine même, et aussi grande... dommage que ce spectacle magnifique n'ait duré que trente minutes, une heure de plus n'aurait pas été de trop ». L’événement fut interprété à tort et à travers, certains amateurs de Naruto plaisantèrent en disant qu’il s’agissait là du retour de l’Akatsuki. Chose inattendue, certaines personnes prirent cette ‘information’ au sérieux.


  • 28 octobre, 05:47 ( GMT + 01:00 ) : Certaines personnes, à travers le monde, entendirent une voix dans leur tête leur annoncer qu’ils étaient… un pégase/centaure/phoenix/dragon d’un Seigneur… L’information ne fut évidemment sue que par les concernés. Réactions diverses. Autre élément surprenant ; toutes ces personnes, aux origines différentes, étaient à Toulouse à ce moment-là.


  • 28 octobre, 07:00 ( GMT + 01:00 ) : Les couleurs du crépuscule étaient anormalement saturées, visibles, quel que fût l’endroit où vous vous trouviez à ce moment-là ( même si vous étiez enfermés entre quatre murs, oui, mais auquel cas une image mentale de ces couleurs vous est parvenue ). {Mise en place des Liens}


  • 28 octobre, 22:10 ( GMT + 01:00 ) : Une hymne résonna dans l'esprit de tous les vivants. Les paroles étaient les mêmes pour tous tandis que la voix et la mélodie différaient d’une personne à une autre.


  • 28 octobre, 23:59 ( GMT + 01:00 ) : Une seconde avant minuit. Le soleil se coucha enfin, mêmes couleurs crépusculaires extraordinaires. Cet événement scella l’ère des changements. {Fin de la mise en place des Liens}

©️️️Never Utopia
Contenu sponsorisé

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum