Intrigue n°1 : Excursion au Mont Saint-Michel

Écrit le Mar 5 Mar - 17:17
Joker
Messages : 221
Date d'inscription : 23/09/2018
FMI - Fondateur des Mariés Infâmes

mardi 20 novembre, 07:55.



Avant-Propos
Il n'y a pas de limite de mots pour cet event, vu qu'il s'agit d'un event intrigue. Cela étant dit, je demanderais à tous les participants de lire très attentivement la description des Souterrains sinon je vous envoie dans le vide intersidéral. Ces Souterrains ne sont pas des lieux ordinaires, voyez-vous.

Pour l'instant, les participants qui se sont manifestés sont les suivants.

Reed Matt
Ástvárson K. Skaði
Mandan B. Vai
Solhanne Lily-Rose
Miura Miki I.
Norheim Hypnos D.
Alhuin Rainie E.
Liëenson Newt L.
Solhanne Leslie
Edelweiss Haniel
Sakaki Toru.
Saneada Noctus
Moriarty Jessy B.
Malkine Jeneva A.
Omaktakowa Anawea E.
Cavaleri M. Drago

Précisons que c'est une liste non-exhaustive, qu'elle est susceptible de changer au gré des IRLs et de potentiels nouveaux et que ce n'est en rien un ordre de passage. Les pseudos en gras et vert sont ceux qui ont déjà posté leur arrivée.

Ah aussi : même si tu ne t'es pas inscrit en amont à l'event intrigue, tu peux y participer. Viens par ici, aller

Okay. ça va se dégoupiller comment ?
Pour l'instant, il te sera demandé de poster une réponse et seulement une seule réponse à la suite de ce post. Pour décrire l'arrivée de ton personnage sur les lieux, et caetera. C'est important pour moi. Ça me permettra de savoir si je te lâche une apocalypse entre les pattes d'office ou pas. Dragon's ricanement

Saches que tu seras forcément à l'entrée des Souterrains entre 07:55 et 08:00. Quand le plus de personnages auront fait dignement part de leur arrivée sur les lieux, j'interviendrais pour te dire à quelle sauce ton personnage va être dégusté. Rassures-toi, il ne lui arrivera rien de grave. Pas pour l'instant en tous cas... Dragon's fabulous

À tous les Seigneurs et Gardiens, rappelez-vous qu'il vous est impossible d'utiliser la magie ( énergie vitale et télépathie comprise ) à partir du moment où vous êtes entrés dans le Mont Saint-Michel.

Si tu souhaites rejoindre l'event en cours de route, saches que c'est totalement possible ! Préviens-moi par mp et je trouverai un moyen de te parachuter avec les autres. Ce n'est pas parce que l'event a déjà commencé qu'il est bloqué à tout nouveau participant, loin de là.

Important à savoir
Quand tu arriveras au Mont Saint-Michel, tu distingueras la constellation de la Grande Ourse. Ouais ouais. Et surtout : tu ne verras que elle. Outre celles composant la Grande Ourse, tu ne vois aucune étoile - vu que le Soleil ne s'est pas encore levé. Ah, ça commence à être intéressant n'est-ce pas... ? À tous les Seigneurs et Gardiens, vous distinguez aussi la constellation de la petite ourse. En sachant que vous verrez la petite en bas à droite de la grande. Curieux, non... ? Juste à peine, en effet...

Les chercheurs de la DAT sont disséminés partout dans le Mont Saint-Michel, ne sois pas étonné de découvrir en montant vers la Prison des chercheurs passer des zones au scanner ( vive la technologie ) et autres fantaisies de scientifiques. Le boulot est ce qu'il est.

L'endroit a été interdit à tous les visiteurs - exceptés ceux faisant partie de l'excursion de la DAT, ces civils vaillants ou complètement inconscients ayant répondu à l'appel de cette dernière  Dragon's -, seuls les habitants sont là. Profites-en, les lieux sont plus calmes que jamais...

Après-Propos
Saches que j’apparaîtrais de temps à autres pour ponctuer l'event intrigue... et que, selon ce que tu fais, je peux être amené à apparaître très souvent. Watch your steps...

Et tu peux poster à la suite !
Un seul post chacun jusqu'à mon intervention, ne l'oublies pas.

Good luck...

©️️️Never Utopia

Intrigue n°1 : Excursion au Mont Saint-Michel

Écrit le Mer 6 Mar - 17:30
Sakaki Toru
Messages : 97
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 29
Dragon de l'Eau
On y était, le Mont Saint-Michel! J'étais arrivée le 19 à Toulouse, le tems de changer mes valises et direction la Normandie. Puis 4h de bus où j'ai un peu somnolé je dois l'admettre. En même temps je revenais du Guatemala! Et j'étais jet laggée au possible. Arrivée à 8h00 du soir et dodo enfin. J'avais bien sûr réglé mon réveil pour six heures. Mais à six heures j'étais habillée, coiffée, maquillée. Merci le décalage horaiire. Après un bon petit déjeuner continental je me rendais à pied vers l'abbaye. L'hôtel qu'on m'avait réservé était à l'intérieur du village médiéval. Enfin médiéval mais avec tout le confort moderne. Wifi, télé, eau courante, électricité, tout à l'égout... mais à part ça, ça rappelait le bossu de notre dame. Et au sommet, l'abbaye.

Je n'avais pas été attentive auparavant mais maintenant que j'étais plus fraîche, je pouvais distinguer la grande ourse. Oui de très bon matin certes, mais à cette heure-ci  il n'y aurait dû y avoir que l'étoile du berger. Pire encore, je pouvais voir la petite ourse en bas à droite de la grande. Par contre entre les deux il était impossible de voir les étoiles composant Draco.  Une autre étrangeté, c'était la muraille, il y avait de nombreuses runes dessus. Maintenant que j'approchais de l'abbaye. J'en voyais des celtiques, des sanskrites, et même des runes maya!  Et là on rentrait dans l'incompréhension. La ville avait été bâtie autour de l'abbaye qui n'existait qu'au IXe siècle. Alors comment diable des runes maya pouvaient exister sur ce mur? Elles n'avaient pu être ajoutées qu'après la découverte du nouveau monde. Ou est-ce que les pierres avaient à l'instar des arbres décidé de communiquer?

J'étais attendue et ne pouvais pas vraiment prendre de notes pour le moment. Je revoyais un peu ce que j'avais pris. De ce que j'avais compris, il était interdit de copier d'une quelconque façon les ouvrages qui se trouvaient dans les souterrains. Cependant,  nous allions nous trouver sous le mont et peut être en dessous du niveau de la mer. Pour ce genre de lieu il faudrait des bottes solides qui accrochent bien aux chevilles. Et de l'éclairage. Froid dans ce cas-ci. On avait retrouvé des personnes inconscientes devant l'entrée qui se situait aux geôles. C'est pour ça qu'on avait fermé les visites au public du reste de l'édifice. Après radioactivité, manque d'oxygène ou gaz? Aucune idée. Enfin si, la radioactivité était légèrement plus élevée, mais c'était à attendre dans un réseau de souterrains. Quoi qu'il en était, ce n'était pas dangereux pour la santé sauf contact prolongé pour plusieurs années. J'avais donc un masque à gaz dans mon sac et une bouteille d'oxygène qui tiendrait bien trois heures à pression ambiente. Ainsi que des rations de survie, de la corde des harnais, mousquetons et un couteau. J'avais aussi ma gourde que j'avais remplie à l'auberge. Vu qu'on approchait de l'hiver je m'étais habillée plutôt chaudement et avait enfilé un imperméable vert.  Oh le vent et l'humidité étaient traîtres dans les grottes. Surtout au bord de la mer et dans les îles.

Je traversais l'abbaye et voyait mescollègues s'affairer de bon matin, prendre des mesures, des échantillons. Je me rendais vers les quartiers des moines au sous-sol qui avaient été reconvertis en geôles entre 1811 et 1848. Le plafond était plutôt bas et les salles étroites. J'avais cette impression que derrière chaque porte close, se trouvait les ossements d'un prisonnier, enfin ses ossements, je ne pense pas, mais son esprit. Peut-être attendait-il qu'on ouvre la porte pour répandre sa malédiction?

Là d'où je viens on honore les morts et on envoie leurs esprits en paix vers une nouvelle vie. Mais je doute qu'à cette époque les âmes de ces malheureux étaient préparées pour leur dernier voyage. Alors autant profaner un tombeau ne me faisait ni chaud ni froid, autant visiter un lieu maudit me faisait me sentir toute chose.

Heureusement j'arrivais en vue de l'entrée des souterrains. C'était le lieu de notre rendez vous et je regardais mon telehone, 07:55:00. J'entendais des bruits de pas.

Intrigue n°1 : Excursion au Mont Saint-Michel

Écrit le Ven 8 Mar - 23:32
Invité
avatar
Invité

Le Mont Saint-Michel ?

Mais pourquoi ?

Feat. Malkine Jeneva A. & the others

7h52. Jeneva avance doucement vers l'abbaye du Mont Saint-Michel.

Il était grand temps.

Elle avance prudemment. Non pas qu’elle perçoive une once de danger. Mais l’ombre est encore présente. Le soleil tarde à se lever. Étrange. Jeneva ne voit pas très bien malgré les faibles éclairages qui peuvent l’entourer. Elle maudit son œil qu’elle a camouflé. Parce que la brise attise quelques douleurs. Ah. Quelle ironie. Elle soupire avant de se concentrer un peu mieux sur ce chemin qui lui est inconnu. Car c’est bien la première fois qu’elle met les pieds en Normandie.

La belle blanche ne sait pas pourquoi elle est là. Tout ce qu’elle sait, c’est qu’elle doit être là. Au Mont Saint-Michel. Beaucoup de choses se sont passées dans sa tête depuis cet étrange chant qui a pris possession de son esprit le temps de quelques minutes. Tout a basculé ce jour-là. Absolument tout. Il aura fallu de longs jours à Jeneva pour comprendre que cette voix dans sa tête n’était pas une hallucination mais bel et bien une « discussion » avec la Magie. Elle qui y croit dur comme fer, elle est servie. Mais c’était une surprise difficile à gérer. Surtout qu’elle a nourri cette envie de venir en ce lieu. Qu'elle a nourri un manque cruel de quelque chose que Jeneva n'a jamais pu nommer. C’est comme si elle tendait la main pour attraper ce quelque chose de vital mais qu’elle n’a jamais rien eu. Que tout s’évaporait entre ses doigts. Mais cette sensation est devenue bien trop forte. Une envie maintenant insatiable. Il fallait venir.

Jeneva est arrivée la veille dans les environs. Portée par cette envie de vouloir aller sur les lieux, elle a comme... décidé de partir sans réfléchir. Mais l’heure tardive l’a retenue une fois sur place. Ce n’est qu’en cette matinée encore endormie qu’elle s’aventure dans les méandres du Mont. Et quelque chose la perturbe grandement. Son pas s’arrête près d’un pan des remparts qui protège les lieux. Ses lèvres s’entrouvrent puis se referment. Elle hume doucement. Son corps n’est pas comme avant. Jeneva ressent un vide en elle. Son corps est comme une coquille vide. Et cette voix n’est plus là. L’effluve magique... Elle n’est plus là.

La jeune femme crispe légèrement ses doigts sur le mur du rempart. Son œil bien ouvert essaie de capter quelques détails qui pourraient expliquer ce changement. Elle ressentait bien quelques prémices de cette étrangeté la veille. Mais plus elle s’approche de la prison, plus grandes sont les sensations de vide. Mais les seules choses qu’elle perçoit sont ces étranges dessins à peine visibles sur les murs. Comme des runes que Jeneva est incapable de décrypter. Elle soupire avant de reprendre sa route. Le cri de son cœur lui intime de continuer et d’aller vers cette prison. Alors qu’elle fait quelques autres pas, elle relève un peu la tête. Une nouvelle brise fraîche rafraichit son visage alors que son iris parcourt le ciel.

« La Grande Ourse est belle... et si visible... »

Alors qu’il est impossible de percevoir une seule autre étoile. Si ce n’est celles qui forment la Petite ourse juste à côté. Si faible lumière comparée à sa grande sœur. Jeneva s’en étonne mais rapidement, elle baisse son regard unique pour continuer à avancer sans trébucher. Elle tient fermement un petit sac à dos avec quelques affaires nécessaires. Ne sachant pas où elle met les pieds, autant avoir de l’eau et de quoi manger si besoin. Mais aussi un vêtement plus chaud. Au cas où.

7h57. Jeneva arrive au niveau de la prison. Par hasard. Mais elle s’arrête. Son intuition lui dit de ne pas aller plus loin. Pourquoi ? Aucune idée. Du mouvement est déjà perceptible alors au lieu de se poser plus de questions, la petite blanche observe. Quelques personnes sont là. Aucune qu’elle ne semble connaitre.

« ... Mais pourquoi je suis venue là... ? »
Où est cette brise si familière ?


Dernière édition par Malkine Jeneva A. le Mer 13 Mar - 19:14, édité 1 fois

Intrigue n°1 : Excursion au Mont Saint-Michel

Écrit le Lun 11 Mar - 1:31
Reed Matt
Messages : 93
Date d'inscription : 23/09/2018
Age : 32
Centaure de l'Eau
Oh le c-...hamallow...Matt & des gensMatt souriait et faisait des coucous à tous les passants qu'il croisait. Comment ça il saluait les grains de sable ? MAIS ENFIN ! Il n'avait absolument aucune envie d'avoir les chaussures pleines de poussières tortion-... de magnifiques grains de sable voyons ! Donc il les saluait tous d'un geste énergique de la main, parce que même les grains de sable ont besoin d'amour. Comment ça non ? C'est Fifi l'Écureuil qui l'a dit, donc s'il l'a dit il a forcément raison. Humpf. Tout en contemplant les contreforts runés au seizième degré dans des langues qu'il ne comprenait même pas - de loin comme de près, il n'avait pas besoin d'avoir les runes à portée de vue pour savoir qu'il n'y bitait rien -, notre Bleuté repensa à l'étrange scène qui s'était déroulée la veille au soir. Kristen avait été plus agité que jamais, n'avait pas cessé de l'inspecter du regard et de prendre la moindre chute comme un prétexte à ce qu'il ne participât pas à cette mission ; inutile d'étaler ici le fait que Matt n'était absolument pas d'accord avec cette aberration. Plus étrange encore, il avait entendu la voix de la magie, mui disait que « deux Seigneurs avaient été envoyés protéger ». Notre Commandant s'arrêta dans sa marche, se prenant sans le savoir un larbin marchant derrière lui, qui ne s'était pas attendu à son brusque arrêt.

Il s'assit en plein milieu de la route, juste devant les parkings, et prit la réplique parfaite de la position du Penseur de Rodin. Ses yeux se plissèrent et il ressembla soudainement à un mioche faisant son détective. La magie avait donc dit que sa Seigneur et celle de l'Électricité avaient été envoyées protéger. Mais protéger quoi ? Matt avait beau se tourner la tête ( littéralement, il s'était mis à faire le poirier ), il ne voyait absolument pas ce que cela voulait dire. Ni pourquoi Kristen n'arrêtait pas de lui envoyer toutes les minutes un sms disant "si tu sors de là avec une seule cellule déplacée, j'm'arrange pour que tu sois en arrêt maladie à vie" ... ah non. Il venait juste de le recevoir celui-là... Notre Commandant sourit et son visage s'adoucit. Il s'enthousiasma si brusquement qu'un larbin fit deux pas en arrière sous la surprise.

- C'est quoi ce...
- AAAAAH MON KRISTOUNET D'AMOUR EST TROP MIGNOOOOOOOOOOOOOOON ! Et tellement romantique...
, fit-il en essuyant une larme d'émotion débordant de son oeil gauche. Si tout le monde était aussi attentionné, aussi dévoué, aussi... ( reniflement bruyant ) génial que lui... ( reniflement bruyant puis grand sourire ) le monde irait tellement mieux..., continua-t-il, larmoyant d'émotion, reniflant bruyamment dans un mouchoir alors qu'un autre larbin prit la parole.
- ... on parle bien de l'apprenti du Docteur Suüøniemison, là ? Le sale gosse de vingt ans qui balance des innocents par les fenêtres et qui est juste une raclu-...
- OH TOI J'T'AI PAS DEMANDÉ TON AVIS ALORS FERME-LÀ !
, s'exclama Matt en balançant son sac ( assez lourd ) à la tête de l'impudent-...e qui en tomba à la renverse. Sa voix se refit chouinante sous l'émotion et il essuya ses larmes ( avec le mouchoir dans lequel il s'était mouché ). Tu ne comprends rien à la douceur et à la sensibilité de mon Kristounet d'amour... Ah, il est formid-...
- C'est juste un sale gosse qui est placé sous bonne tutelle.
- TA GUEULE LARBIN NUMÉRO DIX-HUIT !
, hurla Matt d'un ton de gamin autoritaire en balançant sa chaussure à la tronche de la raclure l'ayant interrompu. Arrête de m'interrompre quand... OH PUTAIN ON EST ARRIVÉ !, s'exclama Matt en voyant les escaliers menant au Mont.

Il se mit à marcher à cloche pied ( ou plutôt il se cassa la gueule avant même de faire un pas vu qu'il avait oublié qu'il faisait le poirier, ce con ) puis il rampa jusqu'à larbin numéro dix-huit pour remettre sa chaussure. Reprenant son sac, Matt distribua à ses larbins les points qu'ils devaient surveiller... puis il se mit à courir en leur faisant un "ciao" avec le salut militaire et un gros sourire de gamin. Le genre de sourire qui voulait dire "moi j'vais m'amuser et vous, vous allez vous faire chiiiiier ! Sans rancune !". Il traça donc jusqu'à la Prison du Mont, en se cassant la gueule tous les quinze... centimètres... et en se redressant toujours avec une tronche de gamin très fier de son adresse, erhm, de sa maladresse. Il s'avança directement vers l'entrée des Souterrains, où il fit un check à Toru en la saluant joyeusement.

- Salut bonne nuit keupine ! Comment ça va pas bien ? Nan, j'déconne, tu vas bien hein ? T'as pris des harnais de sécurité ? T'AS PENSÉ À PRENDRE DES CHAMALL-... Oh !, commença-t-il avant de se tourner vers l'inconnue au bataillon. Salut beauté ! Tu t'appelles comment ? Moi c'est Matt. Je sais, c'est super classe comme prénom. Mes parents me l'ont donné. Ils sont cool mes parents, hein ? Ton style est super classe au fait !, dit-il en lui faisant un clin d'oeil... et en se cassant lamentablement la gueule au sol.

Il rit et se redressa en mettant... des lunettes de soleil sur son visage. Pour faire badass. Non il n'avait pas remarqué que le soleil ne s'était toujours pas levé. Pensez-vous bien. Il savait juste qu'il était arrivé avant huit heures. Encore que, pas sûr qu'il se souvînt de ce détail-là...
©️ YOU_COMPLETE_MESS

Intrigue n°1 : Excursion au Mont Saint-Michel

Écrit le Lun 11 Mar - 3:13
Ástvárson K. Skaði
Messages : 96
Date d'inscription : 24/11/2018
Localisation : ...
TFC - Tatoueur Fleuriste Cynique


Mais pourquoi, bordelus de shit...Skaði & encore des gens...Skaði était adossé au mur de gauche et attendait. L'entrée aux Souterrains était à sa gauche et, pourtant, il restait adossé là, yeux clos, se demandant pourquoi diable il avait décidé de venir ici. Il avait recommencé à s'entraîner au badminton, ou du moins à le pratiquer plus d'une heure par jour contrairement à avant, et il avait décidé de se joindre à l'expédition de la DAT. Pourquoi, lui diriez-vous ? Notre Immaculé vous répondrait soit par un fuck... quelle élégance raffinée effectivement... soit par "j'en avais envie". Il ramena sa splendide chevelure dans son dos et n'ouvrit pas les paupières, même lorsqu'une sensation de paix retrouvée l'envahit. Une sensation qui se manifestait dès que Toru était dans les parages, une sensation qu'il s'efforçait d'ignorer et, qu'à défaut de l'ignorer, il avait fini par s'en ficher royalement. Sans ouvrir ses paupières, il hocha sa tête pour saluer silencieusement sa pote mais sans plus. Il avait la flemme. Il bâilla à s'en décrocher la mâchoire alors qu'une immaculée débarquait et qu'un bruit de chute assourdissant se fit entendre pour la énième fois - il était plus prêt que le dernier, cela dit.

- ... Mais pourquoi je suis venue là... ?
- Parce que t'es con ou que t'avais rien d'autre à larver. Comme tout le monde ici.
, répondit la voix insolente de Skaði.

Inutile de préciser que la question n'attendait pas de réponse de base, félicitez-vous plutôt que notre Insolent eût parlé. Même avec sa voix qui donnait à n'importe qui des envies de le décapiter sur place... mais c'était là un autre détail. Paupières toujours closes, il fit bouger son cou en deux gestes vifs, faisant résonner deux sons de craquements dans les lieux, alors qu'une voix de gamin débarquait en mode avalanche après une énième chute. Il ne l'avait pas déjà entendue à une conférence, cette voix ? Une... conférence... Hum. D'ailleurs, Hypnos devait être de l'expédition, aussi. Avec sa fiancée, peut-être ? Un ricanement sinistre s'échappa comme un murmure rauque et étouffé des lèvres de notre Immaculé. Skaði sortit son portable pour contacter son soleil au féminin, ouvrant enfin ses yeux sur son portable... et constatant qu'il n'y avait aucun réseau. Toujours le même refrain depuis qu'il était entré au Mont Saint-Michel. L'antre du savoir, son cul oui... Un sourire insolent et machiavélique se dessinant sur ses lèvres, il ouvrit son jeu favori ( ou pas ) et se mit donc à jouer à Candidat Cruche.

©️️ YOU_COMPLETE_MESS


_________________
Skaði vous feule dessus en #74D0F1, Freyr vous drague sans le vouloir en #2C75FF, Freyja balance sa joie en #26C4EC et le manager de Ska l'engueule en #3A8EBA.

Intrigue n°1 : Excursion au Mont Saint-Michel

Écrit le Mer 13 Mar - 6:13
Saneada Noctus
Messages : 14
Date d'inscription : 17/02/2019
C'est l'heure... Aujourd'hui j'ai une mission sur le terrain. Et quelle mission! Accompagner et protéger la dat pendant une expédition dans ce qu'on appelle le centre des connaissances perdues ou un truc du genre. Pourrai je être capable de lire les documents dedans? Non certainement pas, en comprendre le contenu par contre. Là c'est une autre histoire. Les mystères, les énigmes et les codes font partie de mes spécialités. Et on peut voir dans les codes comme dans les langues des motifs qui se répètent. Et ces motifs sont desmots très souvent utilisés à l'oral comme à l'écrit. Être, habiter, manger etc.. ce sont des traits communs à tous les peuples. Alors techniquement je ne comprends pas la langue. Mais laissez moi suffisamment de ces textes et je vous met au point un dictionnaire français peu importe la langue que je dois traduire. Ce n'est pas un miracle, c'est une technique similaire à celle des enfants. On apprend quelque mots auxquels on donne le sens que l'on veut. Puis avec le temps on enrichit son vocabulaire et on peut corriger le sens de ces mots. Le résultat n'est pas garanti à cent pour cent. Mais les résultats de mon métier ne sont pas non plus garanti à cent pour cent. Alors je suis en terrain connu.

De toutes façons je n'étais pas venu pour lire mais pour protéger des gens qui allaient plancher sur le pourquoi du coma de leurs prédécesseurs et de leur amnésie. D'après le N.E.T., il s'agit d'un PTSD. Alors qu'est ce qui a bien pu choquer ces gens? Mystères. Magie? La probabilité était plutôt élevée. On parle bien d'un évènement auquel aucune intention humaine n'est prêtée. Il s'agit d'un évènement naturel que la science tentera d'expliquer. Qu'elle y arrive ou non... n'était absolument pas quelque chose qui me concernait.

Alors pourquoi étais-je là? Parce que j'avais décidé d'investiguer sur un certain vol. Vol auquel je n'étais pas affecté, mais croire que j'ai besoin de permission pour prendre ce qui m'intéresse, erreur de débutant. Quoi que le terme n'est pas approprié. Je ne suis pas surveillé. Bref, après quelques coups de fils, j'avais pu à loisir étudier les plans du Mucem et les noms des gendarmes affectés à la protection du musée. Dans tout ce schmilblick, il ne restait que les troues de l'AUPE et j'aurai les conditions de ce vol. Par contre, pour ce coup, les Yews ne m'aideraient pas. Il était hors de question de mettre en cause notre anonymat pour un passe temps. Du coup, cette mission avec l'officier Reed me permettra de m'approcher de mes infos.

Pour la mission je n'étais pas venu les mains vides. AK47 et uniforme militaire. Masque à gaz et couteau à cran d'arrêt. Il était difficile de paraître avenant quand on était ainsi armé. Aussi ne le fis-je pas, je saluai d'un signe de tête les différentes personnes en arrivant et accordait un salut plus réglementaire à l'officier Reed. Tout ce beau monde si disparate et nous n'étions certainement pas au complet.

Intrigue n°1 : Excursion au Mont Saint-Michel

Écrit le Lun 1 Avr - 2:00
Omaktakowa Anawea E.
Messages : 140
Date d'inscription : 09/11/2018
Centaure de l'Électricité

Excursion nocturne

event

What i'm doing here...?

5h du matin. Tu ères ici et là dans les couloirs presque déserts de l'aéroport. Lequel, tu ne sais plus exactement ; ce que tu sais c'est que tu dois prendre cet avion. Tu écoutes simplement cette voix d'ange tout en regardant les nuages se suivre, évoluer, se former et se séparer continuellement. Tes yeux se perdent dans les violets nuancés de bleu profond de la nuit si sombre et si belle. Tes pensées vont vers ta famille, cela fait longtemps que tu n'as pas pris de leurs nouvelles. Tu as fait ta vie jusqu'à présent et ton travail te prend beaucoup de temps, tu n'as pas vraiment pris le temps de te construire une vie personnelle. Tu t'attaches aux objets laissés par les personnes du passé telles des chimères libres ou non de rester dans tes souvenirs. Tu en as tellement mais tu ne sais pas ce que ces personnes deviennent. Tu as gardé contact avec certains de tes patients mais c'est tout, à part quelques histoires sans lendemain qui n'ont jamais réellement eu d'importance que dans les draps de ton lit. Tu te demandes si un jour tu arriveras à avoir une relation plus longue.

Même les petits commerces qui font partie du petit centre commercial de l'aéroport sont silencieux comme la mort. Pas très étonnant quand tu te rappelles l'heure qu'il est, vu que tu as dû te résoudre au contenu des distributeurs automatiques pour calmer ton estomac. Tu as déjà mangé une barre de mars, un snickers et une canette de jus de papaye, ton vol est dans une petite heure. Tu entames ton dernier tour avant de commencer l'embarquement. Passant devant les vitrines éternellement éclairées tu observes ton reflet, toi et ta longue robe blanche à franges et tes fausses dreads immaculées plutôt bien imitées d'ailleurs. Tes bijoux argentés à chaque poignet, oreille et nuque scintillent au clair de lune. Tu aimes cette ambiance. Tu relèves tes cheveux en queue de cheval haute puis te mets en route vers ta porte d'embarquement. Enregistrer ta valise, tout se déroule bien, l'hôtesse est moins bien réveillée que toi. Cela te fait doucement sourire. Tu traverses d'interminables couloirs observant une dernière fois la beauté de la nuit avant de sombrer dans les bras de Morphée une fois installée dans l'avion.

Le vol n'est pas très long mais au moins tu as récupéré quelques miettes de sommeil suffisantes pour être un peu plus en forme. En sortant de l'avion tu avances vers la première boulangerie d'ouverte que tu trouves dans l'aéroport de Rennes. Ville qui t'est parfaitement inconnue. Mais qu'il te plairait de visiter tant elle te semble belle sur les dépliants de tourisme que tu as trouvés en attendant ton croissant et ton jus d'orange assise à la table à laquelle tu étais installée. Tu engloutis goulûment ton petit déjeuner avant de traîner à nouveau ta valise blanche à roulettes derrière toi. À la sortie de l'aéroport l'air frais te fait frissonner, tu sors une longue écharpe tressée en laine couleur lavande et un gilet à manches longues en laine également gris perle. Tu prends le premier bus que tu vois et tu lui sommes de t'emmener au mont Saint-Michel. Le trajet est un peu long, tu ignores les questions du chauffeur remettant tes écouteurs, te fichant du prix exorbitant de la course. Tu déposes tes bagages à l'auberge à ton arrivée et tu entames ton ascension vers la prison que ton instinct te suggère d'atteindre, tes yeux sont levés vers la grande ourse. Jolie pour une casserole, juste curieux qu'il n'y ait qu'elle qui soit visible ce matin. Ton téléphone refuse de trouver du réseau, il t'indique simplement qu'il est 7:54. Tu croises d'autres personnes alors que tu gravis le chemin qui te mène à ton ultime but mystérieux qui t'a menée jusqu'ici.

Tes yeux inexpressifs observent un abruti bleuté qui salue tout ce qu'il croise, une blanche borgne silencieuse, et la demoiselle de l'hiver que tu avais croisée une fois à l'exposition. Comment l'oublier... Ses yeux sont clos, dommage tu aurais aimé revoir ses prunelles qui te faisaient penser à une aurore boréale au milieu de cette nuit violacée. Chacun d'entre vous semble ignorer la raison de sa venue ici. Toi tu observais les parois de l'entrée des souterrains, l'absence évidente de cette étincelle qui faisait que tu te sentais telle que tu as toujours été te perturbait un brin. Voire plus que tu ne l'aurais voulu ; voilà que tu te trouvais dans l'incapacité d'utiliser tes pouvoirs, en plus d'ignorer la raison de ta décision de venir en ce lieu empli d'histoire et de mystères.

N'ayant rien à dire tu choisis le silence. Ton téléphone t'indiquait 7h56, tu aperçus au loin la petite verte nommée Toru. Tu la saluais d'un geste de la tête et le faisais sans le vouloir en direction de la princesse au regard couleur prairie. Et merde...

Codage par Laxy Dunbar

Intrigue n°1 : Excursion au Mont Saint-Michel

Écrit le Sam 13 Avr - 20:17
Liëenson Newt L.
Messages : 31
Date d'inscription : 23/09/2018
Age : 32
Localisation : A pleins d'endroits à la fois
Pégase de l'Eau
Il soupira, observa le paysage au travers de la fenêtre du camion de transport comprenant son équipe. Il avait laissé le volant à une des personnes pour soupirer pleinement et sans aucun désagrément. Il la sentait pas cette mission… vraiment pas. Il soupira, se récoltant un regard inquiet du conducteur qui n’osa rien dire.
Il valait mieux pour lui.

Le trajet lui parut durer des plombes et il foula le sol avec presque soulagement malgré l’endroit. Il eut une moue boudeuse alors qu’il prenait son sac de package et ordonna à voix basse à tout le monde de le suivre avant de se diriger vers le « centre » des événements du moment. Autrement dit : là où se trouvait Matt. Il se passait toujours pleins de choses où il se trouvait de toutes façons.
Il observa distraitement l’étoile brillante avant de reprendre le chemin comme si de rien n'était, sa moue boudeuse prenant un sourire enfantin et amusé alors qu’il tendait un paquet de chamallows à son collègue.

- Hello, coucou Matt ! On travaille encore ensemble ! Dit-il dans une exclamation de joie.

Bon, il la sentait toujours pas cette mission… mais l’inquiétude de son père et celle de Kristen y était peut-être pour quelque chose, là-dedans.
Sa moue boudeuse reprit alors qu’il piquait un marshmallow et qu’il regardait l’assemblée rassemblée, reconnaissant quelques tête de la conférence. Il fit un « coucou » de la main à tout le monde.

- Salut, amusons-nous bien ensemble !

Malgré son sourire, ses yeux était sérieux, montrant que si un seul ne respectait pas les consignes de sécurité, il le plombait lui-même.
Il avisa les autres militaire sur place et soupira, encore du boulot supplémentaire n’est-ce pas... Il ne restait plus qu'à attendre que tout le monde arrivât...

Intrigue n°1 : Excursion au Mont Saint-Michel

Écrit le Dim 14 Avr - 8:40
Solhanne Leslie Q.
Messages : 44
Date d'inscription : 04/02/2019
Age : 26
DAC - Doctorat Avancé en Connerie
Il aurait aimé dire qu’il avait rejoint l’équipe de Matt Reeds en cours de route pour se rendre au mont saint-michel mais ce ne fut pas le cas, dame chance l’ayant abandonner et se foutant éhontément de sa gueule alors que son fameux « bébé » se mettait à saluer les grains de sable.
Il passa une main dans ses cheveux, il n’allait pas survivre à l’excursion. Pourquoi il avait accepté de faire ça déjà ? Parce qu’il n’avait pas le choix ? Aussi, mais aussi parce qu’a se moment, ça lui avait donné une bonne raison de rester auprès de Rainie aussi. Genre, comme s’il en avait fallut d’une… mais au moins, ça lui avait donné l’impression de ne pas trop – ouvertement – la surveiller.

- AAAAAH MON KRISTOUNET D'AMOUR EST TROP MIGNOOOOOOOOOOOOOOON ! Et tellement romantique...

Il leva les yeux au ciel, remarquant ainsi la constellation : jolie.
Par contre…

- ...ale gosse de vingt ans qui balance des innocents par les fenêtres et qui est juste une raclu-...

Il était on ne peut plus d’accord avec ça mais pas assez stupide ou suicidaire pour le faire remarquer à voix haute. Enfin, il y avait des abrutis partout et voilà que l’autre hurlait…
Non, il y survivrait pas… Le pire étant qu’il pensait ça… alors que tout le monde n’était pas arrivés.

- Salut bonne nuit keupine ! Comment ça va pas bien ? Nan, j'déconne, tu vas bien hein ? T'as pris des harnais de sécurité ? T'AS PENSÉ À PRENDRE DES CHAMALL-... Oh ! Salut beauté ! Tu t'appelles comment ? Moi c'est Matt. Je sais, c'est super classe comme prénom. Mes parents me l'ont donné. Ils sont cool mes parents, hein ? Ton style est super classe au fait !

Suivant malgré lui Matt comme son ombre, il salua les deux demoiselles avec un sourire en coin et un hochement de tête. Peut-être un peu crispé le sourire mais avec la façon que Matt avait de saluer, cela s’expliquait aisément non ?
Il se disait que ça allait peut-être se calmer quand un certain roux qu’il commençait à bien connaître se rameuta… l’expression sortie donc d’elle-même…

- Et merde…

Il allait définitivement mourir ici.


_________________
L'intelligence c'est comme les parachutes, quand on en a pas, on s'écrase
▬ Pierre Desproges


Leslie se moque en #660033

Intrigue n°1 : Excursion au Mont Saint-Michel

Écrit le Lun 15 Avr - 17:19
Moriarty Jessy B.
Messages : 88
Date d'inscription : 29/10/2018
Age : 28
Phoenix de l'Eau
En ligne

Un simple cliché ou une longue destinée ?

Excursion au Mont Saint-Michel

7h07

Le voyage en train s’est plutôt bien passé quoiqu’un peu long à mon avis. Mais on s’y fait. Il faut laisser le temps aux choses de se passer. Après tout n’y a t’il pas un dicton qui dit que Rome ne s’est pas construite en deux jours ?

Arrivée sur les lieux du mont Saint-Michel.
Je ne sais pas encore pourquoi je suis venue ici ? J’ai senti comme un appel… Il est vrai qu’une expédition archéologique n’est totalement pas de mon domaine de compétence. Et cela ne m'intéresse pas plus que ça. Mais quelque chose me démange. J’ai comme un bon pressentiment mais qui pourrait s’avérer être mauvais en même temps

En tout cas la vue est belle par ici, vraiment très belle. Je m'empresse comme à mon habitude à sortir mon appareil photo, pour faire des prises de vues. Le soleil venait tout juste de se lever Et l’on pouvait voir des gouttes d’eau perler de la végétation environnante. Je fais rarement dans la photographie de végétation ou d’animaux mais il faut avouer que le paysage était vraiment exceptionnel ici… Et ce n’est pas tous les jours qui s’offre à nous que nous pouvons apercevoir un spectacle pareil…

Le temps passait plutôt lentement ce matin. Pas à m’en déplaire. Au contraire j’avais plus de temps pour me détendre déguster tranquillement mon café acheté au café de la gare du coin… Enfin… Café… Un mocaccinno caramel. Une telle douceur de bon matin c’en est presque indécent… Boire deux gorgée de la précieuse boisson et prendre quelques photos, il ne manquerait que l’être aimé pour que je soit totalement comblée… Cette personne n’existant pas je vais me contenter de ça. C’est déjà pas mal en soit…

Il y avait au loin plusieurs personnes proches des entrées des sous-sols du Mont Saint-Michel. Il y avait une expédition. Je le savais et c’était en grande partie la raison de ma venue. Je n’avais pas spécialement les compétences d’une archéologue et encore moins l’habitude de m’aventurer en terrain inconnu mais pourquoi pas. Et je ne sais pas pourquoi mais, mon intuition féminine me dit qu’il y a quelque part quelque chose de caché. Un trésor peut être ? De la valeur donc si je pouvais mettre la main sur une relique ou un bijou ou autre je ne serais que comblée, je pourrais soit le garder s’il me sera d’une utilité, l’étudier ou bien le vendre ? Qui sait ce qu’on pourrait trouver ici…

Tiens d’ailleurs je remarque des têtes qui me semblent familières, ou pas… Si ! Toru. Elle semble la elle aussi. Au moins une personne que je connais c’est un avantage comme un inconvénient. Mais bon soit, l’heure n’est pas de mettre le boxon ici à priori. Restons-donc calme. Est-ce que je devrais m’approcher d’elle ou pas ? Elle devrait surement me remarquer d’ici peu de temps du moins je suppose laissons les choses se faire et dans le pire des cas tant pis si elle ne me remarque pas… Je ferais sans… Parfois la tranquillité est une bonne chose… J’attendais simplement que les choses s'emboîtent qu’il y ait un mouvement vers l’intérieur je n’en sais rien. Pour l’instant je vais rester ici, à observer…
Moriarty & Others
Moriarty change la teinte de vos lèvre en 9900ff
Awful


_________________
Moriarty change la teinte de vos lèvres sous photoshop en #9900ff

Intrigue n°1 : Excursion au Mont Saint-Michel

Écrit le Mar 16 Avr - 17:59
Alhuin Rainie E.
Messages : 59
Date d'inscription : 09/01/2019
PV - Plante Verte
ok mais non en fait.
7.53

Rainie laissa lourdement tomber sa tête contre le volant de sa Coccinelle.
La fatigue nouait encore ses muscles avec tant d'obstination qu'elle s'étonna elle-même d'avoir pu arriver ici en un seul morceau. Détail qu'elle évacua de sa tête en soupirant bruyamment avant de se défaire de sa ceinture pour sortir du véhicule.

« … Il fait encore nuit. » murmura-t-elle à l'obscurité qui l'entourait encore, la voix empreinte d'une désagréable surprise.

Si elle l'avait remarqué avant, elle s'était persuadée que le Soleil commencerait à poindre une fois qu'elle serait arrivée à destination... sans succès. Le ciel offrait encore son entièreté à la Lune et aux étoiles, et elle avança maladroitement en direction de l'entrée du Mont Saint-Michel sans trop savoir pour quelle idée stupide elle avait accepté de s'y rendre. Le seul point positif était la présence de Leslie. Et de Vai. Mais surtout de Leslie. Réalisation qui lui arracha un sourire satisfait tandis qu'elle relevait son visage en direction du ciel pour accorder son regard aux étoiles.

« … Ok, quelque chose n'est absolument pas normal. »
« Sans déconner ? »

Ses iris dorés roulèrent sous ses paupières et elle chercha l'entrée des yeux en se fiant aux voix alentours, toutefois déstabilisée par l'absence assez peu naturelle des habituelles lueurs blanches habillant la voûte. Rien n'était normal, et, comme n'importe qui aurait pu s'y attendre, Rainie ne put s'empêcher de légèrement paniquer.
Panique qu'elle employa à s'empresser de gagner l'entrée des sous-sols et son cœur s'allégea légèrement lorsqu'elle reconnut la silhouette de Leslie, plus loin. Sa démarche se fit instantanément plus assurée.

Alors, le visage armé d'un sourire aussi rayonnant que taquin, Rainie se glissa près de son petit ami pour enfoncer ses doigts entre ses côtes.

« Je t'ai manqué ? »

©️ Ran


_________________
« You're the dream I never wanna wake up from. »

Rainie est dense en #669900.

Intrigue n°1 : Excursion au Mont Saint-Michel

Écrit le Jeu 18 Avr - 19:19
Solhanne Lily-Rose
Messages : 17
Date d'inscription : 18/03/2019
Pégase du Feu
dimanche 18 novembre 2018

- QUOI ?! Comment ça Leslie ne sera pas au garage mardi ?

Lily-Rose tapait furieusement du pied sur le sol et finit même par chuter avec une grâce des plus immondes au sol tant son mouvement était effectué avec trop de vigueur pour son corps de collégienne. Elle posa le gâteau emballé qu'elle avait fait, l'emballage comme le gâteau, sur une chaise à portée avant de croiser les bras sur sa poitrine sans daigner se lever. Plus elle était près du sol, moins elle risquait de chuter de haut.

- Lily, nous en avons déjà parlé.
- De toutes façons, il n'est pas question que tu ailles à Toulouse par les temps qui courent.
- Le temps ça ne court pas.
, grommela-t-elle à ses parents en guise de réponse.

Et de toutes façons, il n'était pas question que le gâteau qu'elle avait fait à son frère ne lui parvînt pas dans les 48h qui suivaient. Et il était hors de question qu'elle allât fouiller ciel et terre ( française ) pour le retrouver le lundi, elle avait cours de maths suivi d'un cours de physique-chimie. Lily-Rose ne ratait jamais ses cours de maths. Ni ses cours de physique-chimie. Encore moins ses cours de physique-chimie. Nom d'une hydrolyse de sodium mal oxygénée...

lundi 19 novembre 2018

Elle sautillait gentiment gaiement, saluant des passants d'un signe de 'peace and love' de la main gauche alors qu'elle rentrait chez elle, quand une voix émergea dans sa tête. Et ça ne ressemblait pas à la voix mentale du Phoenix, non, cette voix-là était...

Salut. Tu dois être au Mont Saint-Michel demain matin. Aux prisons du mont. Salut.

... à la fois douce et horriblement agaçante. Elle arqua un sourcil taquin quand elle se retrouva avec un billet d'avion à la main, agrémenté de deux feuilles où un e-billet de bus avait été imprimé sur chacune. Donc la magie s'improvisait agence de voyage, maintenant... Oh ! Cela voulait donc dire qu'elle verrait Haniel ! Un immense sourire se colla sur ses lèvres et elle se remit à sautiller, songeant que sans la magie les choses auraient été plus compliquées. Enfin ! Haniel accepterait de goûter son gâteau, elle. Elle n'était pas comme son ingrat de frère. Elle était une véritable amie.

Après avoir posé son sac de cours, avoir pris un autre sac et une poche où caler son gâteau... et, surtout, après avoir dit à ses parents qu'elle prenait un bus pour Hambourg pour prendre un vol jusqu'à Nantes puis un autre bus pour le Mont Saint-Michel à ses parents, inutile de dire que sa faculté à courir vite fut la seule raison qui expliqua qu'elle avait pu sortir indemne de chez elle, elle se précipita vers la gare routière.


mardi 20 novembre 2018

- Nom d'une potasse de..., commença-t-elle, s'interrompant seulement pour bâiller, ... lithium, c'était long.

Toute une fin d'après-midi, plus la soirée et toute la nuit à voyager... Ah le dernier bus avait été long. Lily-Rose se demandait si la magie avait fait exprès de choisir un trajet aussi long pour tester sa capacité à rester attentive sauf que c'était peine perdue ; elle avait tellement dormi qu'elle avait un léger mal de crâne. Et qu'elle n'avait pas non plus remarqué qu'elle ne crachait pas de flammèches quand elle bâillait, ce qu'elle faisait normalement. Enfin. Le matin, en tous cas.

Caressant tous les scientifiques sur son chemin tant sa fatigue accentuait sa maladresse même si elle ne se prenait pas une seule cellule dans tout ce qui n'était pas humain, elle demanda pour la énième fois son chemin quand elle s'arrêta en voyant... une fameuse rainette parler à...

- FRÉROT !, dit-elle d'une voix forte.

... et pas enthousiaste. Du tout. C'était plus comme si elle s'apprêtait à l'engueuler. Avec une moue boudeuse, elle s'avança jusqu'à lui et lui fourra un paquet rectangulaire et cartonné dans les bras sans rien lui dire de plus. Le saligaud n'avait même pas daigné lui dire où il était parce qu'il faisait le prince charmant avec son amour. D'un côté elle comprenait, de l'autre elle n'était pas d'accord.

Elle s'esquiva aussi vite que possible, chuta en arrière, et alla se caler contre un mur en faisant la chenille au sol. Inutile de se lever pour retomber. Et pour avoir encore plus mal au cul. D'ailleurs, où était donc Haniel ? Elle regarda sa montre. 07:59.

- ... vous attendez tous Haniel pour rentrer ou comment ça se passe ?, s'enquit-elle sur un ton sincèrement angélique, concerné et... ingénu d'une certaine façon.

Intrigue n°1 : Excursion au Mont Saint-Michel

Écrit le Jeu 18 Avr - 22:12
Cavaleri M. Drago
Messages : 23
Date d'inscription : 21/02/2019
Phoenix du Feu
En route pour le Mont Saint Michel !



Aujourd’hui c’est jour de congé pour toi, tu as fermé ta précieuse boutique de gourmandises pour une durée de deux jours. Habituellement lorsque tu es en congé tu ne t’exiles pas aussi loin de chez toi, cependant une envie soudaine t’a pris il y a de cela quelques temps. Autour de toi tu entendais régulièrement le mot montagne revenir, tu tombais même sur quelques dépliants, tu les feuilletais d‘un œil distrait sans grand intérêt réel pour cette destination. Inconsciemment tu imprimais ce mot dans ta tête qui venait se connecter à tes pensées sans que tu parviennes à l’enlever. De fil en aiguille tu prenais quelques informations entendues aux endroits que tu fréquentais habituellement. Les gens n’en parlaient pas comme si c’était un évènement à la une mais certains d’entre eux se réjouissaient de partir là-bas pour y faire une randonnée montagnarde. Le mot réunion familile te faisait grincer des dents, depuis la mort de ton grand-père qui t’avait légué sa boutique, les tiens étaient restés en termes plutôt froids. Quelque peu agacé par ce sujet qui te semblait revenir comme un boomerang tu avais fini par t’enfermer dans ton monde en enfilant ton casque audio dès que tu le pouvais. Tu te sentais idiot de ne pas y avoir pensé plus tôt mais bon… Pourtant tu sentais que ce jour-là en particulier il fallait que tu te rendes au Mont Saint Michel, comment on s’y rendait tu n’en avais pas vraiment la moindre idée. Tu avais pris l’itinéraire le plus simple sans vraiment te poser plus de questions que cela.

L’esprit voguant parmi tes plus vieux souvenirs tu ne prenais pas vraiment le temps d’observer le paysage qui défilait sous tes yeux assis sur le siège du train dans lequel tu te trouvais. Tu te laissais simplement bercer par sa vitesse dans le plus grand des calmes tu découvrais le plaisir de voyager dans un wagon désert. Tu aimais ce silence parfait, tu pouvais te mouvoir à ta guise sans te préoccuper du regard curieux de tes voisins. T’amusant de la situation tu en profitais pour regarder si les passagers précédents auraient oublié certains de leurs effets personnels. Regardant sous les sièges, parfois même entre les coussins ou même dans les vides poches, le pus souvent c’étaient des revues. Tel un jeune détective en herbe tu inventais une histoire pour chaque objet trouvé, un magasine datant d’il y a trois mois avait plusieurs sujets qui revenaient sur les problèmes d’infidélité dans un couple. Sûrement une personne qui devait se poser beaucoup de questions au vu du nombre incalculable de tests. Que cette personne avait presque tous faits d’ailleurs. Tu avais aussi beaucoup de compassion pour celui qui avait égaré la cartouche de son jeu pokémon version soleil, les gens ont parfois un peu la tête ailleurs. Ils sont pressés pour beaucoup, tu t’es souvent fait bousculer en ville, tu as l’impression de les voir courir après le temps sans vraiment y parvenir. Tu te dis que cela n’a pas vraiment d’intérêt et qu’il vaut mieux profiter de la vie, même si notre parcours n’est pas toujours des plus simples. Qui n’a pas eu de difficultés à faire ce qu’il souhaitait dans la vie… ? Voilà une des raisons pour lesquelles tu trouves les familles qui paraissent trop parfaites ennuyeuses, tu te demandes parfois si les gens réfléchissent avant d’avoir des enfants… Est-ce que c’est une obligation… ? Tu l’as longtemps cru et cela faisait pression sur toi car tu croyais que c’était l’attente de tes parents. Maintenant que ce n’est plus le cas tu es soulagé d’un poids, tu as simplement envie de vivre ta vie avec la personne que tu aimeras. Tu te souviens d’un Drago qui autrefois enviait les autres et les jalousait, quand tu t’en es rendu compte tu as voulu de toutes tes forces l’oublier. Puis, tu t’es aperçu que ça ne t’aiderait pas, tu as alors continué ton chemin en acceptant de parler de ton passé même si certaines parties de ton histoire de plaisaient moins que d’autres. Tant que tu te rends compte de tes erreurs et que tu arrives à tirer quelque chose et à ne pas le refaire c’est l’essentiel. Te baissent pour ramasser une bague ornée d’une jolie émeraude tu contemplais son anneau d’argent reconnaissant sa valeur en remarquant le poinçon apparent, tu aimerais pouvoir la rendre à son propriétaire mais tu ne sais pas comment. La minuscule émeraude en forme de goutte brille intensément malgré sa teinte sombre, cela la rend encore plus belle.

Tu prends ta correspondance qui se poursuit en bus et t’endors pendant le trajet fermant ta veste à capuche noire craignant le froid régnant dans les allées du bus. A ton réveil tu t’achètes un sandwich à la rosette et au beurre, tu prends souvent celui-ci tu ne t’en lasses pas et tu le finis toujours aussi vite. Tu prends également une bouteille d’eau et tu fais escale à l’hôtel le temps de déposer tes bagages. Une fois chose faite tu te remets doucement en route, décidant d’explorer les alentours, étant inscrit à cette excursion avec d’autres personnes tu étais curieux de rencontrer tes compagnons de route. Tu fus d’ailleurs surpris de constater que tu faisais partie des derniers arrivés, toujours ton casque sur les oreilles ta musique hurlait dans tes oreilles, silencieusement tu observais les autres. Aucune tête inconnue si ce n’est que certains étaient bien plus enjoués que les autres, comme ce jeune homme que tu voyais régulièrement débouler dans ta boutique pour la dévaliser aussitôt… Craignant pour les chocolats en forme de garudas et des phoenix aux noisettes et au chocolat au lait que tu étais entrain de grignoter tu serrais ton paquet contre ta poitrine. Eh ben heureusement tu avais prévu le coup en débarquant en jean baskets… Mais ton visage s’empourpra à la vue d’un certain jeune homme à la chevelure flamboyante. Qu’est-ce qu’il faisait là… ? Déjà 07h59... 

Codage by LaxyDunbar

Intrigue n°1 : Excursion au Mont Saint-Michel

Écrit le Dim 21 Avr - 19:24
Edelweiss Haniel
Messages : 18
Date d'inscription : 20/02/2019
Seigneur du Feu
Elle regardait tranquillement le paysage défiler par la fenêtre du train, aucune expression ne se reflétant sur son visage alors qu’elle pensait à l’excursion qui allait suivre. Celle du Mont Saint Michel.
Ce n’était bien entendu pas son domaine de recherche mais elle restait une chercheuse alors elle avait pu se débrouiller pour faire partie officiellement de l’expédition. À ce souvenir, ses sourcils se froncèrent légèrement. Pourquoi la Magie voulait-elle exactement qu’ils aillent là-bas ? Enfin, elle l’avait bien compris dans les grandes lignes mais… si elle l’avait eu le choix, ce ne serait certainement pas suffisant pour la faire déployer autant d’efforts pour se déplacer.

Baissant les yeux, elle ouvrit le dépliant qui était sur ses genoux et qui parlait de cette fameuse zone touristique. Ses pensées naviguèrent joliment vers Hypnos au lieu de relire pour la énième fois ce qui avait d'écrit sur le document.
Il fallait qu’elle parle à celui qui était depuis devenu son collègue mais elle n’en avait pas trouver le temps jusqu’à présent. Pourtant, il fallait bien qu’elle le trouve avant… qu’il se mette à le savoir. Ou peut-être le savait-il déjà… elle eut un léger sourire. Sûrement que oui. Mais mettre des mots étaient parfois bien utile pour classer l’affaire et passer à autre chose.

Elle descendit du train avec son sac à dos où se trouvait son nécessaire et se rendit directement sur place, elle avait assez traîné. Elle informa mentalement Lily et Drago qu’elle arrivait un peu avant d’être sur place. Aucun réseau... la magie avait des pannes ? Elle fronça légèrement les sourcils, ennuyée par ce fait.
Elle remarqua le dos de Drago qui avait du arrivait peu avant elle et lui colla une claque dans le dos.

- Salut Phoenix !

Cela pouvait passé pour un surnom au vu de son prénom et puis, c’était aussi pour s’habituer à cela. Il faudrait aussi qu’elle le dise à Hypnos… parce qu’elle le voulait simplement, même s’il ne la croirait peut-être pas. Ce n’était pas grave, elle lui aurait au moins dit.
Elle fit soudainement de grand gestes vers Lily sans pour autant quitter les côtés de Drago.

- Je suis là Lily !!

Et voilà l'arrivée discrète de Haniel.


_________________
“Notre ombre n'éteint pas le feu.”
◘ Paul Éluard


Haniel fait ses recherches en #ED0000

Merci Maman pour mon jolie vava tout beau  Trop content ♥

Intrigue n°1 : Excursion au Mont Saint-Michel

Écrit
Contenu sponsorisé
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

La date/heure actuelle est Mar 25 Juin - 6:06