Chapitre III : le Contexte

Écrit le Ven 19 Oct - 12:31
Joker
Messages : 184
Date d'inscription : 23/09/2018
FMI - Fondateur des Mariés Infâmes
Que se passe-t-il ?



Avant-Propos
Afin de mieux appréhender le contexte, il est vivement conseillé de faire un tour dans la Chronologie. Ne pas la lire ne t’empêchera pas de comprendre ce qui suit, oh que non. Ö Tu auras simplement moins d'informations, voilà tout. ;p Saches que plus de détails se trouvent dans la description de la DAT.

Prologue : Et une incohérence de plus…
Hiver 1996.Un groupe de dix chercheurs venant de tout horizon s’étaient réunis autour d’un temple trouvé dans les confins du Sahara. Un temple nullement désigné sur les cartes, que certains traversaient comme un mirage, d’autres ne voyaient pas. Et parmi ceux qui avaient pu rentrer dedans, beaucoup n’en étaient jamais ressortis. Avaient disparus. Les dix chercheurs parvinrent à résoudre une partie du mystère de ce temple. En quelques mois, trente chercheurs se mobilisèrent sur ce phénomène. Ils formèrent une institution, une ONG d’un point de vue légal nommée la DAT, qui était composée de chercheurs ou de personnes très instruites dans tous les domaines de la science - exacte, expérimentale, humaine. Ils se mirent en quête d’autres temples à élucider, qu’ils renommèrent ‘incohérences’. Petit à petit, quatre départements émergèrent au sein de la DAT et le groupe prit son envol.

Des apprentis furent pris, pour pouvoir baliser plus d’endroits. Les compétences étaient visées, le domaine d’intérêt ainsi que la personnalité. N’importe qui pouvait être invité comme apprenti tant qu’il avait au grand minimum 14 ans, plutôt 16 ans d’ailleurs. Le système d’éducation de la DAT n’avait et n’a toujours rien de conventionnel, après tout. Bref, des expériences scientifiques ( en neurologie, biologie moléculaire, sociologie, linguistique, etc ) furent faites et permettaient de remplir les caisses de la DAT et faire toujours plus de fouilles. Elle garda toutefois un pied dans l’ombre sur les incohérences pistées, ne dévoilant que des recherches purement… scientifiques.

Été 2015. Si les incohérences se tassaient et apparaissaient de moins en moins, les découvertes déjà faites regorgeaient d’informations que la technologie commençait à peine à entrevoir, à pouvoir expliquer. Beaucoup d’autres recherches étaient faites et leurs résultats ne firent qu'accroître l'influence et les sources de revenus de la DAT.

Automne 2017. Recrudescence d’incohérences. Découvertes de temples, toujours des temples, certains très petits d’autres tellement immenses que c’était à se demander comment ils ont pu échapper aux fouilles intensives menées de nos jours. Certains Anciens de la DAT s’interrogèrent sur la raison de tant de nouvelles incohérences, alors que les deux dernières années seulement trois avaient été trouvées. Et la vie suit son cours…

Acte I, scène d’exposition : Le Grand Changement
Printemps 2018. Rien n'avait changé. L'administration, avec ses retards et ses demandes de paperasse à vous faire râler inlassablement. La santé, avec les maladies toujours de vigueur et les vaccins pour y lutter préventivement. L'alimentation, avec des philosophies qui commençaient à s'affirmer. Toujours ‘quelques petites incohérences’, avec la DAT qui essayait en vain de les élucider. À ce moment-là, rien n'avait changé. Tout était... ‘normal’. Chacun vivait sa vie, personne n'aurait pu se douter que la vie sur Terre allait prendre un virage. Et pas n'importe quel virage. C'est le 3 mai que tout a commencé.

Été 2018. Des changements drastiques ont été remarqués en l'espace de trois mois, sans que quiconque ne puisse trouver une explication rationnelle et indémontable. Certains changements ont d'ailleurs été oubliés. Comme la circonférence de la Terre qui avait doublé, amenant ainsi des changements dans l'espace que tout le monde a oublié. Comme ce besoin étrange qui avait poussé tous les êtres vivants à s'abriter d'une pluie meurtrière. D'autres changements, en revanche, restèrent bien ancrés dans les mémoires. Ces forêts qui étaient revenues, intactes. Ces arbres gigantesques et millénaires qui n'avaient pourtant jamais été là avant mais dont tout démontrait le contraire. Ces réserves d'énergie, renouvelables comme non-renouvelables, qui étaient apparues ou s’étaient renouvelées même si seules celles déjà exploitées pouvaient être utilisées. Et toute une panoplie de faune et de flore répertoriée comme éteinte, depuis quelques jours ou plusieurs millénaires, qui était toujours là. Et, surtout, l'air. Il était pur, débarrassé de tout excédent de pollution auquel l'Homme était habitué. Qu’y avait-il d’autre à découvrir… ?

Beaucoup de problématiques devinrent caduques. La pollution de l'eau et des sols ? Inexistante. Le Développement Durable ? Pour quoi faire ? Pourtant, tous les systèmes humains restaient en place, rien n'avait changé de ce côté-là. ... en surface. Les centrales nucléaires, comme Tchernobyl ou Fukushima, n'émettaient plus de radioactivité. Au contraire, elles filtraient l'excédent qui se convertissait en nutriments et énergie stockés dans les sols, purifiant tout - même l'air - sur leur passage. Personne ne comprenait. Alors, la DAT ( Découverte Avant Tout ) vint sur le devant de la scène, soutenue financièrement et diplomatiquement par dix pays. Ses membres partirent dans le monde, traquant les nouveautés, essayant de tout expliquer. Les pays qui financèrent ces recherches et découvertes entretinrent des rapports privilégiés, le tout se décida en quelques jours seulement. La DAT acquit ainsi énormément de poids et d'influence en seulement quelques semaines, et même l’ONU et le G20 n’ont pu leur faire de l’ombre depuis. D’autres pays vinrent soutenir la DAT, même si cette dernière refusait l’aide de certains.

Octobre 2018. La période des changements semblait révolue, celle des découvertes n'avait pas cessée. Certaines étaient cachées par les gouvernements, d'autres étaient écrites sur papier. La vie reprenait son cours sans être chamboulée au détour de chaque seconde, l'incompréhension régnait toujours. L’incompréhension, la peur, le déni… tant de réactions différentes. 28 octobre. Un chant fut entendu par tous les êtres vivants et scella l'ère des changements. Les effets de ce chant... ? La DAT cherche toujours activement une réponse et plusieurs de ses chercheurs se mobilisèrent sur ce chant, que certains renommèrent ‘Hymne’.

©️️️Never Utopia
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

La date/heure actuelle est Lun 22 Avr - 16:24